Pôle Wilfrid-Hamel – Laurentienne : quartier Fleur de Lys, boulevard urbain, vocation résidentielle | 5 octobre 2020 | Article par Suzie Genest

Secteur du nouveau quartier Fleur de Lys

Crédit photo: Ville de Québec

Pôle Wilfrid-Hamel – Laurentienne : quartier Fleur de Lys, boulevard urbain, vocation résidentielle

La Ville de Québec a dévoilé aujourd’hui les orientations préliminaires pour les aménagements projetés au pôle Wilfrid-Hamel – Laurentienne, résultat d’un processus amorcé en février 2019. De cette vision, soumise en consultation publique, ressortent notamment l’aménagement d’un quartier Fleur de Lys et d’un boulevard urbain à l’entrée de ville ainsi qu’une vocation résidentielle pour tout le secteur.

Publicité

Place publique, parc, verdure font partie des éléments qui s’ajouteraient dans le secteur du centre commercial Fleur de Lys et de la rue Soumande. Plus près de Limoilou, Saint-Sauveur, Saint-Roch, dans les secteurs dits de Stadacona et de l’entrée de ville, la vision dévoilée laisse entrevoir un changement marqué de vocation et de paysage.

« On prend une décision assez importante aujourd’hui, c’est que nous changeons la fonction du boulevard Hamel, tant et si bien que du côté sud en partant de la Laurentienne jusqu’à Saint-Sacrement, nous allons changer le zonage pour que ça devienne du résidentiel avec de la hauteur, de 6 à 10 étages » a mentionné le maire de Québec Régis Labeaume.

Dans ce scénario, les propriétaires d’édifices commerciaux du côté sud auraient la possibilité, s’ils le souhaitent, de construire en hauteur pour ajouter des unités résidentielles à leur espace commercial actuel. Pour le maire de Québec, ce virage résidentiel représente « la meilleure façon pour revitaliser » le secteur auquel il était « temps de donner de l’amour », suivant les engagements de la dernière campagne électorale.

Un boulevard urbain à l’entrée de ville

Comme l’avait laissé espérer le Programme particulier d’urbanisme (PPU) du secteur sud centre-ville Saint-Roch, la portion de l’autoroute au carrefour de Limoilou, Saint-Roch, Saint-Sauveur se transformerait en boulevard urbain « au moins jusqu’à la rivière Saint-Charles ». Objectif : faciliter les déplacements et les traversées pour piétons et cyclistes, qui ne sont « pas faciles », reconnait le maire.

Dans la foulée de cette aménagement, une réflexion se poursuit pour aménager « un large plateau paysager » au nord du boulevard, a-t-il ajouté, non sans rappeler la juridiction du gouvernement provincial.

Parmi les joueurs immobiliers dont des projets doivent prendre place dans le vaste secteur du pôle Wilfrid-Hamel – Laurentienne, trois ont été cités : GM Développement (habitation, commerces, et éventuellement hôtellerie à l’ancien site du Garage Giguère); les Immeubles Simard (bureaux administratifs et éventuellement entreprises de haute technologie à l’ancien édifice de la CNESST); Développement Émeraude et son projet Le Scandinave (conçu par Quinzhee) devant Expo Cité. Des discussions se poursuivent avec d’autres; au total, il y aurait une dizaine de projets potentiels totalisant 700 M$.

Le plan dévoilé aujourd’hui ajouterait quelque 2 900 nouveaux logements et permettrait à la Ville de Québec de surpasser significativement ses espérances en matière de revenus générés par le développement du secteur.

Secteur Pointe-aux-Lièvres
Crédit photo: Ville de Québec

À ceux qui s’interrogent sur la compatibilité du boulevard urbain projeté avec la possible sortie du « tunnel de Lévis », le maire répond que selon lui, « on peut s’organiser ». Il ajoute toutefois qu’il n’a « pas de document officiel » du ministère des Transport et en « attend des nouvelles ».

Quartier Fleur de Lys, nouveau milieu de vie

Trudel Alliance, a dit son représentant Jonathan Trudel, est « agréablement surpris » que la vision de la Ville de Québec « concorde aussi fort » avec le plan qui se dessinait à l’issue de son propre processus. Le promoteur aura entendu 2500 personnes, consulté « plus de 60 organismes communautaires différents », en plus de rencontrer les commerçants occupant les locaux de Fleur de Lys et une quinzaine de partenaires.

Le quartier Fleur de Lys constitue, a-t-il dit, une pièce maîtresse de la vision dévoilée aujourd’hui. D’ici la période des fêtes, Trudel Alliance entend montrer au grand public à quoi ressemblera ce « nouveau milieu de vie ».

Les fiches de la vision préliminaire pour le pôle Wilfrid-Hamel – Laurentienne seront en ligne à compter de ce vendredi 9 octobre sur le site de la Ville. Une séance d’information publique sur Zoom aura lieu le jeudi 22 octobre, à 19 h; on pourra s’y joindre en utilisant le lien à cette fin sur la page de la Ville.

Suivant la séance d’information, les citoyen.ne.s pourront participer à la consultation publique en ligne et déposer un mémoire du 22 octobre au 26 novembre via le https://participationcitoyenne.ville.quebec.qc.ca/vision-Wilfrid-Hamel-Laurentienne