Réverbère offre une « Lumière sur Instagram » pour l’économie locale | 16 septembre 2020 | Article par Suzie Genest

Charlie Fernandez (à gauche) et Tristan Geveaux (à droite) ont fondé l’agence Studio Réverbère en 2018.

Réverbère offre une « Lumière sur Instagram » pour l’économie locale

L’agence Studio Réverbère, spécialisée en Instagram et basée dans Saint-Roch, côtoie de près les entreprises locales évoluant dans la vente au détail, l’alimentation, le tourisme. Charlie Fernandez, qui l’a cofondée avec Tristan Geveaux, a lui-même un pied dans la restauration. Les deux associés proposent aux entreprises de ces secteurs et aux OBNL une série de formations gratuites pour tirer parti d’Instagram dans leurs stratégies pour surmonter les défis de la pandémie.

Les clients de Réverbère ont été nombreux à cogner à la porte de l’agence pour des formations et du coaching pendant le confinement. Des quelque 80 demandes reçues, « on n’a pu en satisfaire que 20 », dit Charlie Fernandez. Plusieurs entreprises qui espéraient obtenir le soutien du Programme actions concertées pour le maintien en emploi (PACME) ont vu l’enveloppe se tarir avant de pouvoir soumettre leur demande.

« On a voulu aussi mettre l’épaule à la roue, à notre hauteur. Ça fait dix ans que je suis au Québec, Saint-Roch est un quartier auquel je suis extrêmement attaché », poursuit celui qui dit avoir « grandi dans une boutique de prêt-à-porter ».

Selon lui, les boutiques de ce genre et les commerçants de nos quartiers sont les premiers à qui Instagram peut rapporter dans des contextes comme celui entourant la COVID-19. Réverbère compte notamment parmi sa clientèle le Deux22, jjacques, MBH mobilier de bureau.

« Ton propre média »

Si les réseaux sociaux, et plus particulièrement Facebook et Instagram, sont devenus des incontournables en commercialisation et marketing, les associés de Réverbère ne se font pas d’illusions sur les ressources que peuvent y consacrer la plupart des commerces et organismes. Mais ils sont catégoriques : si on se donne la peine d’évoluer et d’acquérir des connaissances, on verra des résultats. Même lorsque la gestion des réseaux sociaux fait partie du parapluie de tâches d’une personne à plusieurs chapeaux…

Si « tu n’as pas le concept qui attire l’attention médiatique », les réseaux sociaux « te permettent d’être ton propre média » et de « te distinguer », illustre Charlie Fernandez. Il cite l’exemple d’une récente publication du propriétaire du Mezzé qui a fait grand bruit sur Facebook…

Outre la formation proposée par Réverbère, d’autres opportunités encore mal connues s’offrent aux petites entreprises qui courent après leur temps, fait-il valoir. Il mentionne les stages en milieu de travail de l’Université Laval, qui permettent à des entreprises de bénéficier pendant une période de 36 semaines d’un.e stagiaire en marketing et médias sociaux dont une partie du salaire est couvert.

Comme il n’y a « que 24 heures dans une journée », la formation « Lumière sur Instagram » offerte gratuitement aux entreprises en alimentation et tourisme ainsi qu’aux organismes à but non lucratif est conçue pour être suivie ligne au gré de ses disponibilités. Elle consiste en 40 capsules totalisant 18 h, qui s’adressent aussi bien aux novices qu’aux personnes de niveau intermédiaire. On en retrouve les détails en ligne au studio-reverbere.com