Le Lièvre s’installe à l’écoquartier Pointe-aux-Lièvres | 1 septembre 2020 | Article par Véronique Demers

Crédit photo: Gracieuseté Synchro immobilier

Le Lièvre s’installe à l’écoquartier Pointe-aux-Lièvres

En juin 2021, le Lièvre habitat urbain devrait être fin prêt pour accueillir ses premiers occupants dans un immeuble comptant 67 logements locatifs, au coeur de l’écoquartier Pointe-aux-Lièvres, à l’arrière de la tour Origine.

Synchro immobilier, qui a réalisé aussi la tour Origine, développe aussi le Lièvre habitat urbain, un projet de 15 M$. Le complexe immobilier de six étages, destiné principalement à des personnes seules et des couples (on compte des studios, plusieurs 1 1/2 à 4 1/2 et un seul 5 1/2), cible un profil de locataire urbain et sportif. On pourra y retrouver un vestiaire muni de rangement et d’équipement de base pour l’entraînement.

« Il y aura un vestiaire sportif pour s’entraîner, entreposer l’équipement et se préparer (comme des postes de fartage de ski l’hiver). Dans le budget d’opération de l’immeuble, on a prévu un sous-budget pour embaucher notamment des coaches de yoga, de course et de spinning. On souhaite ainsi favoriser les échanges entre les locataires, malgré la situation actuelle, pour qu’ils puissent développer un sentiment d’appartenance au lieu », explique George Blouin, architecte et président de Synchro immobilier.

Cet espace où devrait régner un esprit sportif sera orienté vers la rivière Saint-Charles, pour que les locataires prennent rapidement la clé des champs vers une petite bouffée d’air frais. Dans un autre ordre d’idées, une touche artistique marquera l’entrée de l’immeuble, où sera exposée une oeuvre d’art d’un artiste local, sélectionnée ultérieurement, au printemps 2021.

Efforts écologiques

Bien que le Lièvre habitat urbain ne soit pas aussi écologique dans sa réalisation que la tour Origine, Synchro immobilier a déployé certains efforts en ce sens. Par exemple, les entrées électriques pourront accueillir plusieurs bornes de recharge dans le stationnement sous-terrain (il y aura deux étages). Des bornes seront ajoutées à la demande des locataires.

« Ça ne sera pas chauffé par géothermie, mais il y aura une centrale d’eau chaude au gaz naturel, faible en dépense énergétique. On va aussi poser une membrane sur la toiture à faible émissivité, en plus d’améliorer la valeur de l’isolation sur l’enveloppe du bâtiment », détaille M. Blouin.

Les prix des logements seront sensiblement les mêmes qu’au Gecko, sur Saint-Vallier Est, également une réalisation de Synchro immobilier, tout comme le Kaméléon et le Caïman. Près de la moitié des projets de l’entreprise prennent place dans les quartiers centraux de Québec.