Le bon génie du poteau de la côte Badelard s’est éteint | 24 juin 2020 | Article par Suzie Genest

Crédit photo: Suzie Genest

Le bon génie du poteau de la côte Badelard s’est éteint

Depuis une semaine, les témoignages de sympathie se sont multipliés sur les réseaux sociaux et sur le mythique poteau au pied de la côte Badelard : Marcel Landry, un des gardiens du patrimoine immatériel de Saint-Roch, nous a quittés jeudi dernier, après 87 années d’une vie marquée par une participation et un engagement citoyens exemplaires.

Celui qui, dès sa fondation, a présidé le conseil de quartier de Saint-Roch était déjà depuis longtemps passé à l’histoire pour beaucoup des personnes l’ayant côtoyé ou ayant marché dans ses traces. Les Grands Ménages de Saint-Roch, les aménagements éphémères, bien des initiatives nées de la mobilisation citoyenne figurent parmi les héritiers de sa corvée printanière de voisinage, implantée depuis deux décennies, et de son poteau décoré au gré des fêtes et des saisons pendant une quinzaine d’années.

Marcel a gravité autour d’au moins deux cohortes de comités citoyens de Saint-Roch : celui formé en 2012, en marge du premier Programme particulier d’urbanisme du quartier, et un précédent dans les années 1990, où il a également participé activement à l’initiative de l’îlot Fleurie. Fêtes de quartier, consultations, forums sociaux et assemblées, voire acteurs de la politique municipale ont pu compter, année après année, sur l’assiduité et l’expérience de Marcel Landry.

Quand Frédéric Dutil et Anne Bureau ont songé en 2009 à créer un « Verdir et Divertir », ils ont cogné à sa porte, voyant en lui un président naturel pour le futur organisme. Même si sa santé était fragilisée, on l’a vu en 2015 au premier atelier de design participatif des débuts de Verdir Saint-Roch. Lorsqu’il n’en a plus été capable, ses voisines et voisins – Marc Grignon et Iffet Orbay, Bibiane Couture, Eve Beaudry, Marie-Christine Morin et Nathalie Simard… – ont pris la relève pour orner le poteau de la côte Badelard de décorations pour Noël, Pâques, la Saint-Valentin et organiser la corvée annuelle du printemps.

Mémoires de Marcel

Portrait de Marcel Landry par Michèle Renaut
Crédit photo: Suzie Genest

On m’aborde parfois comme une « référence » de Saint-Roch; mes mémoires ne sont pas grand-chose à côté de celles que cachait l’oeil bleu vif de Marcel Landry. Il les a partagées généreusement; il en a aussi, sans doute, emporté avec lui…

Son souvenir à lui reste imprimé dans la mémoire de Saint-Roch, comme sur le portrait signé par sa compagne, l’artiste Michèle Renaut, qui veille entre les vignes, depuis le porche de leur maison, sur l’îlot des Tanneurs.

« Marcel Landry, en devenant le bon génie du « poteau de la Côte Badelard » pendant de si nombreuses années, aura réussi à allumer dans l’esprit de nombreux-ses citoyens-nes, une notion de beauté et de fierté de l’environnement qui lui était chère.  » La beauté a le pouvoir de rendre fier et digne  » disait-il, à l’époque où Saint-Roch vivait sa période « Plywood City » (au sortir des années 1980), et pendant laquelle Marcel et son groupe enjolivaient l’îlot Fleurie et aussi les façades délabrées des bâtiments délaissés du quartier. Un immense salut, Marcel! »
– Gilles Simard

« Sympathies à ses proches et à toutes les personnes qui ont eu la chance de s’impliquer avec lui dans le quartier, pour ma part à l’Îlot Fleurie il y a 20 ans! »
– Julie Picard

« Ce fut un grand monsieur, généreux de son temps et de ses conseils, tout un exemple dans le quartier. Que son âme repose en paix! »
– Mbaï-Hadji Mbaïrewaye

« Sauf erreur, Marcel a été le président du conseil de quartier de Saint-Roch (CQSR) avant la personne (Jean Pearson) qui a été président avant moi (2010-2012). On voyait souvent Marcel, jusqu’à ces dernières années, aux assemblées du CQSR. Mes condoléances »
– Louis-H Campagna

« Un homme que j’ai bien aimé côtoyer au Rassemblement populaire (RP) et plus tard dans Saint-Roch. »
– Robert Caron

« Marcel m’avait donné un coup de main lors de mon éphémère passage en politique municipale. Mes sympathies à la famille. Je vais peut-être « attaquer » mon poteau en honneur de son travail. Ce poteau est planté presque devant ma porte… »
– Serge Petitclerc

« Marcel Landry était mon voisin depuis près de 25 ans! Nous avons partagé un bien beau vivre ensemble avec sa conjointe Michèle Renaut…et nous allons continuer à alimenter cette belle relation, que nous avons, entre voisins en sa mémoire! Marcel, qui était toujours disponible pour une petite jasette, autour du poteau!!! »
– Bibiane Couture

« Je ne le côtoyais pas énormément mais il emplissait mon appart de ses sifflements joyeux et n’hésitait jamais à me piquer une jasette et me rappeler que je travaille tout le temps! […] Marcel, mon cher voisin au sifflement joyeux et contagieux, s’est éteint jeudi dernier. Une âme magnifique qui a rejoint les étoiles et qui a laissé sa trace dans notre coeur et notre quartier. Merci Marcel pour les beaux brins de jasette et ton accueil si chaleureux. »
– Josiane Roberge

« J’ai essayé de te retenir, tu es parti quand même. Tu nous as dit au revoir hier jeudi 18 juin. Tu es dans mon coeur pour toujours, dans celui de tes enfants et de ta famille aussi. Notre peine est immense. Le quartier Saint-Roch et ses amis-citoyens que tu aimais tant ont de la peine aussi. »
– Michèle Renaut

Vidéo tirée de Découvrir Québec : ville.quebec.qc.ca/decouvrirquebec