2019 : rétrospective des grands chantiers et projets immobiliers | 2 janvier 2020 | Article par Jean Cazes

La Maison de Lauberivière en construction. 24 décembre 2019.

Crédit photo: Jean Cazes

2019 : rétrospective des grands chantiers et projets immobiliers

Dans Saint-Roch en 2019, plusieurs grands immeubles ont été mis en chantier, ont avancé dans leur construction ou ont été annoncés pour voir le jour en 2020. Rétrospective des principaux qui ont retenu notre attention.

Publicité

Ces derniers mois ont vu l’annonce de projets résidentiels et commerciaux d’envergure qui changeront sous peu le visage du quartier : les nouvelles grues qui apparaîtront dans l’horizon de Saint-Roch cette année en symboliseront son dynamisme actuel.

Voici le résumé de 11 projets pour la collectivité ou privés avec en complément, dans la galerie au bas de l’article, des images les illustrant au terme de leur construction.

Des installations au bénéfice des résidents des quartiers centraux

Le YMCA Saint-Roch. 24 décembre 2019.
Crédit photo: Jean Cazes

Centre communautaire YMCA Saint-Roch – Mis en chantier en janvier 2018 sur le site de l’ancien cinéma Charest, au coin des rues du Pont et Fleury, le nouveau YMCA inclura des équipements sportifs et des espaces multifonctionnels pour desservir une clientèle de tous âges. Il s’agit d’un investissement qui s’élève à quelque 30 M$, assumé en partie par la Ville de Québec. Les étages supérieurs du bâtiment accueilleront les services de la Ville, actuellement au bureau d’arrondissement de La Cité–Limoilou.

Le Centre communautaire YMCA – Saint-Roch porte la signature des firmes d’architectes STGM et CCM2, cette dernière s’étant démarquée dans plusieurs autres projets dans les quartiers centraux, tels le Complexe Santé Synase et la Maison pour la danse de Québec.

 

La Maison de Lauberivière. 24 décembre 2019.
Crédit photo: Jean Cazes

Maison de Lauberivière – En construction depuis mars dernier face au futur YMCA, le refuge pour itinérants quittera au printemps 2021 le 401 rue Saint-Paul pour sa nouvelle demeure grâce à des investissements de près de 33 M$ provenant essentiellement des trois paliers de gouvernement. La Maison de Lauberivière comprendra 131 chambres et 18 logements, ainsi que des espaces communautaires et des bureaux.

L’édifice de sept étages est une œuvre de la firme Lafond Côté Architectes qui a notamment dessiné dans Saint-Roch l’emblématique immeuble de PECH- Sherpa.

Des projets qui seront achevés ou qui sortiront de terre en 2020

Le Gecko. 27 novembre 2019.
Crédit photo: Jean Cazes

Le Gecko – Après plusieurs années de retard, le chantier des 85 condos locatifs de l’entreprise de développement immobilier Synchro est en marche depuis le printemps dernier au 175 rue Saint-Vallier, à l’intersection de la rue Caron, après la démolition de l’ancienne quincaillerie Cantin.

Projet de condos locatifs à long terme évalué à 18 M$, Le Gecko propose principalement des logements 3 ½ et 4 ½. Il accueillera ses premiers locataires en juin.

 

Site des Loft Dorchester. 1er janvier 2020.
Crédit photo: Jean Cazes

Lofts Dorchester – Le 2 décembre dernier s’est tournée une page d’histoire du quartier avec la démolition du Manoir Charest, l’un de ces mythiques établissements de Saint-Roch témoignant de vifs souvenirs des belles heures de sa vie nocturne d’une certaine époque.

Le site du coin de la rue Dorchester accueillera en juillet un immeuble de 36 appartements sur six étages à vocation touristique, c’est-à-dire de type Airbnb. Il s’agit d’un investissement de quelque 7 M$ pour l’entreprise Kudos immobilier.

 

Site du Projet 800. 1er janvier 2020.
Crédit photo: Jean Cazes

Projet 800 – Dévoilé en octobre dernier, un immeuble de 12 étages à vocation mixte verra le jour sur le stationnement situé derrière le restaurant Ashton du boulevard Charest Est. Réalisé au coût de 50 M$ par GM Développement en partenariat avec le promoteur GSE Immobilier, l’édifice comprendra notamment une section hôtelière d’une centaine de chambres.

Le chantier du Projet 800, qui inclura aussi des espaces commerciaux et à bureaux, devrait être lancé ce printemps.

 

Site de l’immeuble Le Caïman. 1er janvier 2020.
Crédit photo: Jean Cazes

Le Caïman – Autre projet de 12 étages sur Charest Est, presque en face du futur immeuble de GM Développement, Le Caïman comprendra 71 unités résidentielles de diverses catégories se déclinant du studio au 5 ½. Il s’agira d’une autre réalisation du groupe Synchro Immobilier (Le Gecko), pour un investissement de près de 18 M$ sur le stationnement sis entre le restaurant Wok n’ Roll et le Pub du Boulevard.

Rassuré par ses premiers acheteurs, le promoteur devrait débuter les travaux au printemps dans son objectif de livrer pour juin 2021.

 

En attente de la démolition. 29 novembre 2019.
Crédit photo: Jean Cazes

Nouvelle bibliothèque Gabrielle-Roy – Enfin, et surtout, après quelques mois de retard, la Ville de Québec vient de confirmer que la démolition de l’ancienne bibliothèque Gabrielle-Roy débutera ce mois-ci par l’intérieur. Suivront ensuite les autres phases menant à la construction sur le site, au coût de 42 M$, du nouvel immeuble vitré portant la signature des architectes Saucier + Perrotte et GLCRM.

Rappelons que les usagers peuvent profiter depuis septembre des installations temporaires du Centre récréatif Saint-Roch en attendant la réouverture de la bibliothèque en 2022.

Autres confirmations ou annonces de projets à surveiller

Rendu des Lofts du théâtre.
Crédit photo: Groupe Norplex

Les Lofts du Théâtre – C’était un secret de polichinelle : le 23 décembre dernier, le Groupe Norplex a officiellement dévoilé son projet de 18 condos destinés à la location touristique sur Saint-Joseph Est face à la bibliothèque. Il s’agit d’une autre vocation pour l’immeuble où loge entre autres CKIA, lequel devra, comme d’autres organismes viennent de le faire avec l’amorce des travaux, déménager. Comme le rapporte Radio-Canada, l’objectif du promoteur – il en est de même pour celui des Lofts Dorchester – est essentiellement de vendre chacune des unités à des acquéreurs qui pourront ensuite les louer à des touristes, un sujet qui suscite beaucoup de controverses, comme l’a notamment souligné en avril notre collaboratrice Véronique Demers.

S’il salue l’apport économique du tourisme à Québec, le conseiller municipal du district de Saint-Roch–Saint-Sauveur, Pierre-Luc Lachance, a tenu à assurer que la Ville veut limiter les impacts sur les résidents.

 

Site du projet de logements. 1er janvier 2020.
Crédit photo: Jean Cazes

Logements sociaux et services pour jeunes en difficulté – Un autre important projet communautaire sera développé en plusieurs phases à partir de 2021 sur le vaste site de l’ex-poste d’Hydro dans le quadrilatère formé des rues de la Reine, du Prince-Édouard, Sagard et Monseigneur-Gauvreau.

Annoncé par la Ville de Québec et le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de la Capitale-Nationale, cet ensemble résidentiel, dont on ignore pour l’instant la forme, offrira des services intégrés pour les jeunes de 16 à 25 ans à risque de désaffiliation.

 

Site du futur Omer sur le parc. 27 novembre 2019.
Crédit photo: Jean Cazes

Omer sur le parc – En juin dernier, face au Gecko, GM Développement a enfin démoli l’ancien immeuble d’Omer DeSerres, depuis des années abandonné et délabré, pour laisser place à son futur projet Omer sur le parc dont on attend toujours les débuts de la construction.

Présenté en septembre 2018 dans sa version finale, l’immeuble de sept étages comprendra 33 unités, incluant cinq maisons de ville et un local commercial.

 

Site du projet de condos-hôtel. 1er janvier 2020.
Crédit photo: Jean Cazes

Le Pied-à-terre – Enfin, à l’intersection du boulevard Charest Est et des rues Langelier et Saint-Vallier Est, GM Développement souhaite toujours ériger son « édifice phare » de 10 étages qu’il avait déjà projeté en 2016 pour souligner l’entrée ouest de Saint-Roch.

Annoncé en février dernier sous le nom « Le Pied-à-terre », le coût de l’immeuble destiné lui aussi à accueillir un autre projet condo-hôtel de 105 unités est estimé à 30 millions $.