Une salle de cinéma pour Saint-Roch? | 18 juillet 2019 | Article par Suzie Genest

Crédit photo: Monica Silvestre from Pexels

Une salle de cinéma pour Saint-Roch?

En début de semaine, Antitube, centre d’artistes localisé dans la coopérative Méduse et voué à la diffusion cinématographique, a lancé un sondage pour un projet de salle de diffusion cinéma au centre-ville.

L’idée n’est pas nouvelle, comme le rappelle l’organisme dans sa publication introduisant le sondage sur les réseaux sociaux :

« Antitube chérit depuis 25 ans la volonté d’avoir sa propre salle de diffusion dite « alternative » au centre-ville. Nous avons concocté un court questionnaire pour sonder les habitudes et les envies des cinéphiles de Québec. Prenez un petit 5 minutes pour nous donner votre opinion! »

Qu’est-ce qui motive Antitube à lancer un sondage maintenant? « Si on fait ça maintenant, c’est qu’on évalue la possibilité d’ouvrir une petite salle dans nos bureaux », explique Jason Béliveau, directeur de la programmation chez Antitube. Il faudra cependant patienter environ une année avant d’en savoir davantage, dit-il.

Le questionnaire, qui vise la population de l’arrondissement La Cité–Limoilou, est accessible en ligne, pour une période indéterminée.

Retour vers le futur…

Si on montait dans la DeLorean en direction de 2011-2012, on se retrouverait à l’époque où le Cinéma Charest venait de fermer ses portes et où un local était vacant dans la Coopérative Méduse. Antitube et Spirafilm (aujourd’hui Spira) rêvaient pour cet espace d’une salle de projection. Il y avait aussi des discussions pour doter Méduse d’un espace d’accueil des visiteurs adjacent. Un architecte avait esquissé une proposition.

À la même époque émergeait un projet de cinéma porté par la Société de développement Angus, avec un appui de la CDÉC de Québec. Le projet, sa localisation potentielle, son budget de réalisation, ses modulations au fil des démarches du promoteur, ont fait plusieurs fois la manchette sur une quinzaine de mois. Difficile de développer en parallèle une salle de projection, d’y intéresser partenaires locaux et bailleurs de fonds… Le projet de la Société de développement Angus a avorté en octobre 2012; Manif d’art s’est installée dans l’espace vacant de Méduse en juillet 2013.

De retour à l’été 2019, d’importants travaux débuteront sous peu à Méduse. Plusieurs centres de la coopérative ont informé leurs membres et le public de leur relocalisation temporaire, pour la durée du chantier, soit jusqu’au printemps 2020. Le rapatriement prévu après les rénovations semble coïncider, à peu de choses près, avec le moment où on aura des nouvelles du projet de salle de diffusion d’Antitube…