Matière à rencontre | 14 juin 2019 | Article par Catherine Breton

Un aperçu de l’exposition des finissants en Métiers d’art 2019.

Crédit photo: Catherine Breton

Matière à rencontre

Matière à rencontre, c’est le nom de l’exposition des finissants de 2019 en métiers d’art. Leurs œuvres témoignent indéniablement de leur talent, leur créativité et de leur savoir-faire.

Regroupées dans la salle Multi de la Coopérative Méduse, c’est plus d’une trentaine d’œuvres fabriquées par les 24 finissant.e.s des écoles-ateliers de la région de Québec et du Centre de formation et de consultation en métiers d’art que l’on peut voir.

Les disciplines représentées sont la lutherie-guitare, la sculpture, l’ébénisterie artisanale et la construction textile.

Voyons ça de plus près…

C’est du côté de la lutherie-guitare que la cohorte d’étudiants, et conséquemment le nombre d’instruments présentés, impressionnent. Chacune des guitares arbore une singularité, signature de l’artiste, qui la rend attirante tant pour l’œil que pour les doigts, bien qu’on ne puisse pas toucher ou essayer les instruments. Mais assurément, les amateurs de lutherie ont de quoi se régaler.

Chacune des guitares arbore une singularité, signature de l’artiste, qui la rend attirante tant pour l’œil que pour les doigts.
Crédit photo: Catherine Breton

La cohorte des étudiants en construction textile présentent également de magnifiques œuvres, tant du côté du vêtement, des accessoires que des créations plus sculpturales. Les masques créés par Sarah Toung Ondo, en sont un aperçu.

Les masques de Sarah Toung Ondo
Crédit photo: Catherine Breton

L’ébénisterie artisanale offre également des pièces forts intéressantes, qui vont du meuble épuré, à l’objet utilitaire, en passant par le jouet.

Pièces d’ébénisterie artisanale.
Crédit photo: Catherine Breton

Et finalement, la sculpture pour laquelle j’ai eu un petit coup de cœur. Les formes de Christianne Hamel, qui sont fabriquées tantôt de bois, de plâtre, de béton, de verre, d’argile… et qui sont agrémentées de miroir, de feuilles d’or, de nacre… m’ont particulièrement plu. Peut-être à cause de la symbolique très actuelle qui les accompagne, puisque l’artiste précise que les couples peuvent vivre seuls ou en groupe, ensemble ou séparément, et c’est leurs différences qui les unissent.

Des lauréat.e.s

Lors du vernissage, le 14 juin, plusieurs prix et bourses ont été remis, et nous tenons à féliciter les lauréat.e.s au passage.

Prix Conception – Remis par le Centre de formation et de consultation en métiers d’art

Sarah Toung Ondo (Construction textile) | Louis

e Thibodeau (Sculpture)

Grand Prix MMAQ – Municipalité de Saint-Jean-Port-Joli

Caroline Croteau (Construction textile) ex aequo avec Christianne Hamel (Sculpture)

Prix Entrepreneur La Folle Fourchette

Sabrina Boutin (Construction textile)

Prix Entrepreneur

Christianne Hamel (Sculpture)

Prix Expression

Caroline Croteau (Construction textile) | Josée Bilodeau (Sculpture)

Prix Biennale internationale du lin de Portneuf

Éveline Cantin-Bergeron (Construction textile)

Prix Ni Vu Ni Cornu – Galerie Ni Vi Ni Cornu

Christianne Hamel (Sculpture) – équivaut à une exposition solo d’une durée de 1 mois

Prix Tomber dans l’oeil – L’Oeil de Poisson

Luce Courchesne (Construction textile) – équivaut à une résidence de création d’une durée de 1 mois

Mention spéciale à Christianne Hamel (Sculpture)

Prix Coeur de mailles

Éveline Cantin-Bergeron (Construction textile) – équivaut à une bourse en fibres et en fils

L’exposition Matière à rencontre est présentée uniquement jusqu’au 19 juin à la salle Multi de la Coopérative Méduse.