Cocktails, huîtres et vins au futur jjacques sur Saint-Joseph Est | 5 juin 2019 | Article par Suzie Genest

Jean-Olivier Pellerin (direction artistique), Jean-Baptiste Morin (gestion), Noémie Ducharme (administration), Vincent Thuaud (direction), du futur bar à cocktails, vins et huitres jjacques.

Crédit photo: jjacques

Cocktails, huîtres et vins au futur jjacques sur Saint-Joseph Est

À la fois bar à cocktails, bar à vin et bar à huîtres, un nouveau projet réunissant les propriétaires à l’origine de Chez Tao ouvrira ses portes à la fin juin sur la rue Saint-Joseph Est, sous le nom de jjacques.

Dans ce nouveau projet – dont le nom se prononce « [ʒak] » précise-t-on – Vincent Thuaud à la direction, Jean-Baptiste Morin à la gestion, Jean-Olivier Pellerin à la direction artistique et Noémie Ducharme à l’administration se sont associés à Charlie Fernandez au marketing.

« jjacques est un lieu de rencontre sophistiqué, mais chaleureux où bar et cuisine oeuvrent ensemble afin d’offrir une expérience complète et mémorable », résume Vincent Thuaud.

« Jusqu’aux petites heures du matin »

La carte des cocktails fera une belle place aux apéritifs et, nous dit-on, « les classiques proposés sur la carte célèbrent les personnalités qui font évoluer l’hospitalité et la culture du cocktail au Québec ». Des suggestions d’accords seront faites systématiquement pour les cocktails avec ou sans alcool, les bières et les vins  qui « existent en complémentarité avec les assiettes et non seulement en parallèle ». Le bar à huîtres sera disponible jusqu’aux petites heures du matin.

La carte de la sommelière Lydia Roussel – qu’on a vue notamment chez Rioux et Pettigrew et La bonne étoile – fera la belle part aux « vins de soif, affectionnant le naturel et la biodynamique, mais surtout dont le processus de production est fait dans le respect de l’environnement ». Quant au chef Ryan Gabriele, auparavant chef de partie au SSS et cuisinier dans différents restaurants gastronomiques de l’ouest canadien, il nous promet une cuisine raffinée mais chaleureuse mettant en vedette fruits de mer, produits frais, locaux et de saison et ingrédients méconnus. Le concept global est inspiré des origines de Vincent Thuaud :

« Mon grand-père, Jacques, a quitté la région de Charente en France en 1961 pour s’installer au Québec. Ayant vécu la guerre, c’était un homme curieux des bonnes choses, mais intransigeant sur la qualité, il savait recevoir ses proches autour d’une bonne table et de bon vin. Ce sont les valeurs qui dirigent le jjacques. »

C’est l’Atelier Filz qui s’est vu confier le design de ce nouvel établissement de Saint-Roch, qui se voudra « distingué mais accessible ». Ceux qui suivront jjacques sur Facebook et sur Instagram risquent d’être les premiers à connaître la date précise (et l’adresse exacte) d’ouverture.

jjacques – ouverture fin juin 2019
rue Saint-Joseph Est