L’autre monde de Marc Doddridge | 11 juillet 2019 | Article par Jason Duval

Crédit photo: Jason Duval

L’autre monde de Marc Doddridge

Marc Doddridge vient de publier, à compte d’auteur, un premier recueil de 17 nouvelles fantastiques et policières intitulé Dans un autre monde.

Marc Doddridge est un résident du quartier Saint-Roch depuis sa naissance. Il ne s’est jamais éloigné de son quartier et garde le même numéro de téléphone depuis plus de quarante ans! Il est difficile d’en passer « une petite vite » à ce grand connaisseur de littérature et de cinéma. Il connait tout sur Alfred Hitchcock, est capable de vous réciter des passages de romans et de vous faire la biographie détaillée et complète d’un auteur, d’un éditeur, etc.

Il y a quelques années, diagnostiqué d’un cancer du colon, il a constaté que la vie ne tient qu’à un fil et. surtout, qu’il se devait de réaliser un rêve. Un projet fantaisiste – écrire un roman – qu’il allait garder secret jusqu’à la parution du livre.

Marc Doddridge a ainsi commencé le premier jet de son recueil Dans un autre monde. Certaines histoires, comme « Double Vision », dataient de plus d’une décennie, puisque Marc Doddridge écrivait depuis très longtemps pour son plaisir à lui. C’est au total 17 nouvelles, policières mais principalement fantastiques, qui se sont retrouvées dans ce recueil paru à compte d’auteur et vendu au coût de 15$. L’auteur voulait que son livre soit publié sans attendre des mois ou des années.

Ambiance et meurtres

Dès les premières pages du recueil, on ressent l’influence d’un Alfred Hitchcock ou encore d’un Stephen King. La couverture prend tout son sens. Une toile d’Edward Hopper, qui représente une fenêtre sur l’extérieur, un autre monde. L’ambiance et l’action sont au rendez-vous, sans superflu ni temps mort.

« C’est comme quand tu traverses une porte. Tu entres dans un autre monde, une autre pièce, c’est un peu ça. »

Chaque nouvelle déboule, on les dévore l’une après l’autre, sans pouvoir en sortir. Doddridge nous fait presque prisonnier de ses univers où l’on rencontre soucoupes volantes, monstre, meurtres et disparitions dans un temps passé. Les années 1950 sont clairement à l’honneur et illustrées de façon magistrales.

« Ceux qui aiment le genre fantastique vont aimer, policier aussi. C’est sûr que ceux qui lisent du Danielle Steele tripperont pas nécessairement! »

Ses univers sont inspirés de souvenirs d’enfance et de la vie quotidienne. Il ne faut pas se méprendre, soyez rassuré : l’auteur n’a jamais commis de meurtre! Doddridge s’est uniquement servi de son imagination pour les sanglantes scènes. Certains lecteurs qui habitent Saint-Roch et Saint-Sauveur depuis longtemps reconnaîtront peut-être quelques noms de rues ou encore des noms de dépanneurs. Qui sait, ils verront peut-être même certaines ressemblances avec des personnes ayant déjà vécu dans leur quartier!

Ce recueil, que tout amateur de littérature fantastique et policière se doit de lire, sera peut-être suivi d’un autre livre de Marc Doddridge dans un futur pas si lointain…

On peut rejoindre Marc Doddridge, se procurer Dans un autre monde ou obtenir plus d’information en écrivant à crochetnoir2@gmail.com