Une faille de Google détectée… par INGENO à Saint-Roch! | 18 décembre 2018 | Article par Véronique Demers

Samuel Bégin et Jean-Gabriel Gill-Couture, développeurs chez INGENO, dans le quartier Saint-Roch.

Crédit photo: Gracieuseté INGENO

Une faille de Google détectée… par INGENO à Saint-Roch!

Deux développeurs de la firme INGENO se sont démarqués récemment en étant les premiers à détecter une faille majeure dans un logiciel de Google. Samuel Bégin et Jean-Gabriel Gill-Couture sont évidemment très fiers de leur exploit.

« C’est au moment où l’on a migré tous nos utilisateurs vers l’application de facturation qui permet d’enregistrer des données, un outil de Google, qu’on a détecté en quelques heures un problème », indique Samuel Bégin, 26 ans. En fait, le bogue faisait en sorte que les utilisateurs ne pouvaient enregistrer les données.

Survenu un vendredi à la fin octobre, ce n’est qu’en début de la semaine suivante que le bogue de Firestore, auquel était exposé les deux développeurs, a pu être résolu.

« Toute la fin de semaine, on a travaillé à ajouté des traces (du bogue), avec une description très détaillée de ce qui se passe dans l’application, ou ce qu’on appelle un log. On a prouvé à Google que le problème était de son côté. On a collaboré avec des ingénieurs de la Silicon Valley. C’est certain que ça fait une bonne marque dans le CV! Pour un développeur, c’est une reconnaissance digne d’une coupe Stanley!», illustre Jean-Gabriel Gill-Couture, 25 ans, qui était à son compte avant de joindre INGENO.

Le PDG d’INGENO, Remy Gendron, souligne l’ingéniosité de ses deux protégés. « Ici, on ne fait pas que produire du code. On développe aussi des produits adaptés aux besoins du client. Je suis très fier de mon équipe, qui se démarque par son talent, son dévouement et sa méthode de travail rigoureuse dans ses projets. Samuel et Jean-Gabriel ont pu résoudre le bogue informatique de Google qui prenait de plus en plus d’ampleur. »

La résolution du bogue a permis à plusieurs millions d’utilisateurs d’éviter les impacts techniques et financiers causés par le problème informatique majeur.

« Je ne saurais dire comment cet événement va affecter l’avenir (de ma carrière). Mais les gens comme nous sont en très forte demande. Il y a une pénurie de main-d’oeuvre et on reçoit souvent des offres d’emploi, chaque semaine », indique Samuel Bégin, diplômé de l’Université Laval en informatique.

Plusieurs clients dans la Silicon Valley

Fondée en 2008 par Rémy Gendron, auquel se sont rapidement greffés Guillaume Duchesneau et Denis Brochu, INGENO est une firme de développement logiciel comptant plus de 40 experts, dont les deux tiers sont des développeurs de logiciels. La majorité de ses clients sont situés dans la Silicon Valley, où Google est implanté.

Les experts d’INGENO veillent entre autres à ce que leurs clients utilisent les bonnes pratiques de développement informatique. De temps à autre, ils sont amenés à voyager, notamment à San Francisco ou Salt Lake City pour de la consultation ou des projets spéciaux.