St-Roch XP démarre en crescendo | 15 septembre 2018 | Article par Suzie Genest

Crédit photo: Suzie Genest

St-Roch XP démarre en crescendo

Par une belle fin de vendredi ensoleillé, l’expérience musique-cuisine-art St-Roch XP, sur deux jours cette année, a connu un démarrage en crescendo, qui laisse entrevoir un beau samedi, aujourd’hui.

Les exposants côté bouffe et arts finissaient de s’installer vers 16 h, alors que l’animation débutait sur la rue Saint-Joseph Est, entre Caron et de la Chapelle. Près des artistes, à quelques pas du parvis de l’église Saint-Roch, François Lebel de la Tabagie de la Place nous a questionné sur la foule de l’autre côté de Dorchester. Mais l’heure des sorties de bureau n’avait pas encore sonné…

Bouchée par bouchée

L’affluence était considérable devant les groupes (ici Seba et Horg) entre 19 h et 21 h aux scènes extérieures.
Crédit photo: Suzie Genest

L’affluence plus timide aux premières Vitrines Sirius XM – bouchées musicales de 30 minutes dans différents commerces, établissements, entreprises – a connu une montée après 17 h. Elle était considérable devant les groupes se produisant entre 19 h et 21 h, notamment aux scènes extérieures du District Saint-Joseph et de la place Jacques-Cartier offrant plus d’espace. Même chose aux kiosques proposant une diversité de découvertes locales à se mettre sous la dent ou dans son verre St-Roch XP : on y a vu croître les files d’heure en heure. Croisé dans l’une d’elles, l’historien Réjean Lemoine, qui n’en est pas à sa première sortie dans Saint-Roch, s’est exclamé : « Y a du monde, c’est incroyable! Et pas juste du quartier! »

Peut-être M. Lemoine venait-il du coup de m’expliquer la tonitruante musique, à des lieux de celle des groupes live, projetée par endroits sur le parcours. Servait-elle à attirer les visiteurs à distance? Pourvu qu’elle n’ait pas induit leurs tympans en erreur sur la programmation du volet Musique…

Fuudge au EXO Shop.
Crédit photo: Suzie Genest

Les Vitrines Sirius XM d’aujourd’hui mettent en vedette la scène locale. On y verra Beat Sexü, De la Reine, Millimetrik, Pierre-Hervé Goulet, Des Sourcils, Irish Moutarde, Jérôme 50, Alexandra Lost, pour ne nommer que ceux-là… Sans compter les spectacles en salles avec billetterie, qui amèneront notamment ce soir Therapie Taxi à L’Anti; Scarlet Aura et Angra à la Salle Multi; Valery Vaughn et Truck Tremblay au Scanner – et qui ont donné hier un lancement d’album mémorable.

Le retour de Koriass

 

Koriass
Crédit photo: Jacques Boivin

Koriass marque un retour dans le paysage musical après une année très tumultueuse. Le jour même de la parution de La Nuit des Longs Couteaux, le pionnier du rap québécois était tout feu tout flamme, prêt à lancer ses nouvelles chansons dans le foule en liesse. Déjà rassemblés nombreux pour la prestation d’ouverture de Zach Zoya, vedette montante, les spectateurs étaient gonflés à bloc, prêts à vivre une soirée mémorable.

Sur scène, une immense muraille lumineuse érigée pour éblouir le public, doublée de projections vidéo pour des effets lumineux très efficaces. Les mots défilaient, les chansons se succédaient et les paroles étaient rapidement criées à tue-tête par les fans. Les deux premiers extraits de l’album, « Éléphant » et « Cinq à Sept », étaient visiblement déjà adoptés par la foule, qui sautillait sans relâche sur les rythmes effrénés des musiciens.

Plus que jamais, on sentait que Koriass était à la maison, à l’aise sur scène comme dans son salon, jonglant avec ses nouvelles pièces comme avec ses vieux succès. La soirée s’est d’ailleurs conclue avec une prestation du rappeur au sein même du public, récitant à l’unisson son classique « Enfant de l’Asphalte ». Somme toutes, ce fut une soirée lumineuse, porteuse d’espoir, et surtout rassembleuse.

St-Roch XP redémarre ce samedi 15 septembre dès 11 h et jusqu’à 23 h.

À lire aussi : St-Roch XP prolonge l’expérience