Saint-Roch mijote : nouveaux brunchs, nouveaux décors, nouveaux venus | 14 mars 2018 | Article par Véronique Demers

Bagels Bügel et gaufres Bel-Gaufre

Crédit photo: Stat Café / Caffé Roma

Saint-Roch mijote : nouveaux brunchs, nouveaux décors, nouveaux venus

Les restaurants, brasseries, bars, cafés, buvettes et boutiques d’alimentation nourrissent quotidiennement l’actualité saint-rochoise, si bien qu’on ne voit pas toujours passer les nouvelles. Voici un aperçu de ce qui mijote dans les cuisines de Saint-Roch depuis février.

Foodies, affutez vos couteaux et préparez vos papilles! Des changements ont eu lieu récemment dans certains restaurants du quartier Saint-Roch, de nouveaux venus, de nouveaux menus et de nouveaux décors se sont greffés au paysage gastronomique. Bon appétit!

Petits déjeuners et mimosas

Nouveau décor du Stat Café / Caffé Roma
Crédit photo: Stat Café / Caffé Roma

Depuis le 21 janvier, le Caffè Roma est devenu Stat Café, avec un nouvel aménagement réalisé par Steve Girard Designer et C. B. Construction. À son menu, le restaurant offre notamment des bagels de Bügel et des gaufres de Bel-Gaufre. Pour les travailleurs et les passants, il est possible de commander un déjeuner pour emporter.

À la Champagnerie Québec, on propose maintenant le dimanche, depuis la mi-février, des brunchs festifs et des mimosas à volonté. Il y a même un DJ pour vous mettre dans l’ambiance. Vive les bulles!

Une enseigne et un permis de bar

Le restaurant buvette Le Voisin a maintenant son enseigne, après six mois d’attente. Toute en sobriété, ladite enseigne affiche une étiquette orange pointant au dessus du nom.

De plus, depuis février, l’établissement a élaboré un nouveau menu de brunch, incluant un surprenant mélange de poulet frit et pancakes.

Face au Voisin, le Bureau de Poste, qui n’a plus besoin de présentation, possède maintenant son permis de bar. Cette nouvelle devrait réjouir les clients, puisque ceux-ci pourront consommer une boisson alcoolisée sans être obligés de commander de la nourriture. Rappelons que tous les plats dans ce resto aux allures de chalet d’après-ski coûtent 5,95$.

Ouvertures

La taverne urbaine japonaise Honō Izakaya, présentant une ambiance épurée conçue par l’architecte Charlène Bourgeois, est maintenant ouverte. On y sert entre autres des tapas, yakitoris et brochettes traditionnelles cuites sur une grille importée du Japon… Monsaintroch vous reparlera prochainement de son menu. Notez que le restaurant ne prend pas de réservation.

Le Haricot magique propose différents plats à son comptoir de prêt-à-manger.
Crédit photo: Le Haricot magique

Pour les consommateurs sensibilisés au suremballage, qui veulent diminuer leur empreinte écologique, l’épicerie zéro déchet le Haricot magique, ouverte depuis le 14 février, s’avère une option intéressante. La coopérative de solidarité sert par ailleurs des plats à son comptoir de prêt-à-manger, comme de la moussaka, des croquettes à la provençale, des potages, du végépâté…

Enfin, on guette l’ouverture en avril du petit dernier, le London Jack, où le fish’n’chips et les bières en fût sont à l’honneur. Déjà, le pub d’inspiration londonienne, ayant à coeur la satisfaction de ses futurs clients, leur demande leurs goûts en matière de gin. À la vôtre!