Saint-Roch dans les années 1950 (19) : lave-auto | 21 octobre 2018 | Article par Jean Cazes

Saint-Roch dans les années 1950 (19) : lave-auto

La série « Saint-Roch dans les années 1950 » revisite le passé du quartier à travers des images d’archives de diverses sources.

L’image en vedette, immortalisée le 22 septembre 1952, est tirée d’un négatif représentant un lave-auto sur la rue Dorchester (aujourd’hui, rue de la Pointe-aux-Lièvres) dans le quartier Saint-Roch. On y voit l’entrepôt de la compagnie Paquet (description des Archives de la Ville de Québec).

Cette photo d’époque a été prise dans un angle plus reculé par rapport à celui de ce billet illustrant l’entrepôt Paquet, en 1971, démoli quelques mois plus tôt pour faire place au Village de l’Anse.

La photo comparative ci-bas a été prise le 13 octobre 2018.

« Le car wash avant une sortie importante le dimanche »

« Service lavage 10 minutes », affichait ce commerce dont le nom nous est inconnu, de même que l’année de sa fermeture, peut-être après 1971, puisque le bâtiment qui l’abritait apparaît sur la photo prise cette même année. Son service était vraisemblablement automatisé. Reste à savoir s’il était à la nouvelle mode du jour, comme l’explique Daniel Rufiange dans Auto Rétro :

Il faudra attendre 1951 avant de voir le premier lave-auto entièrement automatisé apparaître. Pour les plus vieux, c’est le système que vous avez connu lorsque vos parents passaient par le car wash avant une sortie importante le dimanche.

Un secteur en métamorphose

Dans un autre ordre d’idées, la métamorphose de ce secteur est appelée à se poursuivre dans les prochaines années, notamment en décembre avec la démolition de l’édifice de la Croix-Rouge (à droite, photo actuelle) sur le site projeté du futur pôle d’échange du réseau de tramway-trambus.

Archives de la Ville de Québec

À l’exemple de la photo en vedette, les images archivées de la Ville de Québec sont disponibles en ligne. On peut en faire la diffusion sans licence et sans frais en utilisant les vignettes estampées au logo de la Ville et en citant correctement les sources.

Voir le billet précédent de la série : Intersection Charest et Dorchester.