Revengeance, festival, revengeance | 23 janvier 2018 | Article par Suzie Genest

Crédit photo: Morgane CG

Revengeance, festival, revengeance

Dévoilée hier sur un air de festival, la programmation de la Revengeance des duchesses 2018 animera, du 1er au 16 février, la Brasserie La Korrigane, Le Bal du Lézard et même la Librairie Saint-Jean-Baptiste, hors de ses duchés cette année.

Le 1er février, en guise de coup d’envoi, la Revengeance propose un talent show. Y seront en vedette les talents, habiletés et dons particuliers des duchesses Anouchka (Aéroport), Karoline (Maizerets), Julie (Saint-Roch), Joannie (Neufchâtel), Mariana (Charlesbourg), Sara (Limoilou), Émilie III (Vieux-Québec) et Marjolaine (île d’Orléans). Pour les découvrir, leurs sujets ont rendez-vous au limoulois Bal du Lézard dès 18h30.

Poésie, médias, histoire et cinéma

Le surlendemain, 3 février, les revanchardes festives se déplacent à La Korrigane, en poésie. Dès 20 h, le Collectif Ramen y orchestrera une Soirée de poésie royale et féministe avec micro ouvert. Avant le couronnement du 16 février à 20h, La Korrigane accueillera plusieurs soirées de la Revengeance.

La conférence de Catherine Ferland « Femmes et Nouvelle-France » le 5 février à 19 h sera l’occasion de découvrir des pionnières et fondatrices de notre histoire. Le 7 février à 18 h, les médias féministes retiendront l’attention lors d’un panel animé par Marjorie Champagne, la Reine mère elle-même, et réunissant Catherine Lefrançois (Françoise Stéréo), Caroline Roy-Blais (Je suis féministe) et Iris Ntore (Teakisi). L’émission Les Simones de CKIA FM y sera présentée en direct. Le lendemain à 19 h, on pourra apprécier Les Petites Marguerites (1966), film culte de la cinéaste Tchèque Věra Chytilová présenté avec Antitube.

Grande tournée, grande causerie

La traditionnelle Tournée des grandes duchesses passera le 10 février dès 18 h par plusieurs bars de quartiers, qui seront dévoilés sous peu. Le 15 février, la Librairie Saint-Jean-Baptiste sera le safe space d’un causerie féministe. Parmi les questions abordées : le vocabulaire influence-t-il la place de la femme dans la société? comment la société influence-t-elle les relations hommes/femmes? comment la norme s’impose-t-elle sur la liberté sexuelle féminine?

Pour chacune des soirées, une contribution volontaire de 5 $ est suggérée en guise de soutien à la Revengeance des duchesses et à son Festival féministe. L’autre contribution espérée, bien sûr, c’est que tout le monde vote pour sa favorite et visite quotidiennement le blogue de la Revengeance. C’est là que chacune partagera, en mots et en images, ses découvertes, ses réflexions, ses idées concernant son duché et la vie. Pour un aperçu de leur univers, surveillez les portraits des favorites de nos duchés à venir cette semaine sur Monlimoilou et Monsaintroch.