Une nouvelle entreprise de jeux d’évasion s’installe dans Saint-Roch | 15 juin 2018 | Article par Jessica Lebbe

Crédit photo: Suzie Genest

Une nouvelle entreprise de jeux d’évasion s’installe dans Saint-Roch

Après le déménagement de Musique Richard Gendreau l’été dernier, Sauve qui peut, une entreprise de jeux d’évasion originaire de Saint-Jean-sur-Richelieu, est présentement en plein chantier pour pouvoir ouvrir le 18 juillet au 626 boulevard Charest.

« Si le buzz des jeux d’évasion est là depuis 2016 à Montréal avec une vingtaine d’entreprises consacrées à cette activité, à Québec, c’est encore calme », indique Steven Keller, propriétaire de Sauve qui peut, commerce qu’il a ouvert initialement à Saint-Jean-sur-Richelieu en juin 2017.

Le concept ? (Faussement) enfermé dans une salle avec votre équipe, vous devez vous évader d’une mission thématique en résolvant une série d’énigmes… en 60 minutes, pas une de plus ! Place donc à l’imagination des créateurs de scénari plus vrais que nature pour favoriser l’immersion du joueur dans un univers qu’il n’aurait pu imaginer que dans des films ou des jeux vidéo.

Chez Sauve qui peut, les créateurs de jeux misent sur les missions insolites. Dans « Succession de John Jackson », les équipes devront notamment identifier un cousin éloigné, mort subitement, dans une morgue en Russie. Cette mission, destinée aux 16 ans et plus, se déroule dans une atmosphère inquiétante, digne d’un film d’horreur.

Une idée de l’ambiance du Bar Le clandestin chez Sauve qui peut…

Autre ambiance au « Bar Le clandestin » (pour 18 ans et plus) : les joueurs incarnent la meilleure équipe de policiers de New York pour infiltrer un club de jazz de Manhattan, où certaines activités illégales sont soupçonnées…

Pour les quatre autres salles qui ouvriront à Québec, tous les joueurs de 8 ans et plus pourront infiltrer une école primaire, se pencher sur les secrets d’une pyramide d’Égypte ou d’une corruption scientifique, ou encore sauver l’humanité de la destruction de la terre.

L’industrie des jeux d’évasion encore jeune à Québec

Il y a seulement deux entreprises de jeux d’évasion – dont une déjà dans Saint-Roch – pour 800 000 habitants à Québec, alors que l’industrie est en pleine expansion partout en province. Pour Steven Keller, c’est le moment idéal pour installer sa deuxième succursale dans la Capitale.

Situées à 250 km l’une de l’autre, les deux succursales peuvent se permettre de proposer les mêmes missions avec les mêmes énigmes. Néanmoins, avec l’expérience qu’on a à Saint-Jean-sur-Richelieu, on a pu bonifier les salles de Québec en améliorant la qualité des énigmes et la beauté des décors. À long terme, chaque ville aura sa salle exclusive », raconte le propriétaire.

En un an, l’entreprise a déjà attiré près de 15 000 joueurs à Saint-Jean-sur-Richelieu.

À Québec, c’est Guillaume Courchesne, employé de Sauve qui peut depuis les touts débuts en Montérégie et passionné de jeux d’évasion, qui sera le gérant de la succursale de Québec.

C’est à la fois une belle occasion d’affaires et un gros défi pour moi ! J’ai toujours voulu être à mon compte, donc c’est une façon de toucher mon rêve. C’était le temps », relate-t-il.

Maîtres de jeux recherchés

Avec l’installation de Sauve qui peut dans Saint-Roch, l’entreprise est à la recherche de neuf employés, majoritairement à mi-temps, pour pouvoir opérer dès le 18 juillet.

Parmi eux, Guillaume Courchesne embauchera notamment ses maîtres de jeux, ces employés chargés d’accueillir les équipes, de leur expliquer les règles et de les assister dans le jeu en les suivant grâce aux caméras de surveillance présentes dans chaque salle.

« On veut avoir du fun en travaillant. Généralement, quand on fait un premier jeu d’évasion, on a la piqûre et on ne veut plus s’arrêter! Alors si des trippeux de jeux dynamiques et passionnés veulent nous rejoindre, c’est encore mieux. On veut offrir le meilleur service à la clientèle possible », précise le gérant.

Les personnes intéressées peuvent envoyer leur CV à guillaume.sauvequipeut@gmail.com

Sauve qui peut
626, boulevard Charest Est