Des entreprises de Saint-Roch récoltent des lauriers | 21 mars 2018 | Article par Monsaintroch

Dominick Roy de Desjardins en compagnie de David Poulin de Nova Film, agence lauréate du prix Fidéides « Petite Entreprise de l’année ».

Crédit photo: KEDL - Professionnels en imagerie visuelle

Des entreprises de Saint-Roch récoltent des lauriers

L’un des visages de Saint-Roch est celui d’un quartier d’affaires dont les entreprises rayonnent par-delà ses frontières. Le premier trimestre de 2018, qui s’achève, a vu le travail de plusieurs d’entre elles récompensé par des prix et nominations.

Le gala des Fidéides de la Chambre de commerce de Québec récompense des entreprises de la région pour leurs performances d’affaires exceptionnelles. La semaine dernière, Nova Film y a remporté le prix de l’entreprise de services de l’année et de la petite entreprise de l’année. L’agence de production publicitaire du boulevard Charest, qui développe des collaborations internationales, avait raflé l’été dernier un Lion de bronze à Cannes avec sa publicité pour la Farnham Ale Lager.

Le 15 mars dernier, deux entreprises indépendantes en jeu vidéo sont sorties vainqueures du gala de la Série Indie Ubisoft à Montréal. La première place, assortie d’un prix de 50 000 $ et de mentorat, a été décernée à  Sabotage Studio, tandis que  Chainsawesome Games a remporté le prix coup de coeur, soit 25 000$ et également un mentorat.

Pour sa part, Cortex se retrouve au palmarès des experts de Clutch.co comme meilleure firme de développement en réalité augmentée et réalité virtuelle au Canada, en plus d’obtenir des mentions dans d’autres catégories.

Des restaurateurs en finale

Les restaurants du quartier, évidemment, ne sont pas en reste. Les palmarès publiés par plusieurs médias en début d’année passaient tous par les rues de Saint-Roch. Il en va de même des nominations au premier gala de reconnaissance culinaire Les Lauriers de la Gastronomie Québécoise, dont on connaîtra les lauréats le 16 avril.

Marc Lamarre du Clocher Penché est en lice comme sommelier de l’année, tandis que Pascaline Gouin, sommelière du Voisin, aspire au prix de la catégorie Révélation. Patrick Beaulieu du tout nouveau restaurant japonais Honō Izakaya est finaliste dans la catégorie Mixologue ou barman de l’année, tandis que Marc Lamarre fait figurer Le Clocher Penché dans une seconde catégorie, celle du Service en salle.

Sans surprise, on retrouve le Battuto et Paul Croteau dans les catégories respectives de Restaurant de l’année et de Chef pâtissier de l’année. En une année d’existence, le restaurant du boulevard Langelier a, rappelons-le, atteint la tête du palmarès des restaurants du magazine EnRoute d’Air Canada.