Centre communautaire et sportif municipal de Saint-Roch : amorce du chantier | 15 février 2018 | Article par Jean Cazes

Le centre communautaire et sportif municipal de Saint-Roch en chantier. Vue en direction ouest. 10 février 2018.

Crédit photo: Jean Cazes

Centre communautaire et sportif municipal de Saint-Roch : amorce du chantier

Les travaux d’excavation en vue de la construction du centre communautaire et sportif municipal de Saint-Roch ont débuté ces dernières semaines sur le site de l’ancien cinéma Charest.

Une excavation considérable est requise, vu la présence des fondations de l’ancien cinéma. Le centre communautaire et sportif municipal de Saint-Roch inclura notamment un gymnase double, une piscine, des équipements sportifs, une salle d’entraînement, des espaces multifonctionnels pouvant accueillir cours, rencontres. etc.

Le futur immeuble « moderne et lumineux » dévoilé à l’été 2017 représente un investissement de 17,9 M$, dont 7,9 M$ de la Ville de Québec. Une entente de 25 ans confie la gestion du centre communautaire et sportif au YMCA de Québec.

Aux deux derniers étages de l’édifice, des bureaux accueilleront par ailleurs quelque 180 employés municipaux.

« Transition entre la Basse-Ville et la Haute-Ville »

Le consortium STGM + CCM2 a été mandaté pour la conception du centre. Une page de son site web affiche plusieurs rendus visuels de l’immeuble. On y explique l’approche conceptuelle adoptée pour le centre, qui comprendra au total sept niveaux, dont deux en sous-sol :

Situé dans un contexte urbain dense, le projet s’insère dans un lieu de transition entre la Basse-Ville et la Haute-Ville. D’un côté, les vues imprenables sur la Haute-Ville et la falaise et de l’autre, un lien direct vers la vie urbaine, les activités commerciales et sociales et les résidents du quartier St-Roch, par la rue du Pont et le boulevard Charest.

La signature de STGM et de CCM2 se démarque déjà dans plusieurs autres projets terminés ou en cours dans les quartiers centraux, comme le Complexe Santé Synase (STGM) en construction et la Maison pour la danse de Québec (CCM2) inaugurée en septembre dernier.

Du cinéma au YMCA

Entre la fermeture du cinéma Charest en avril 2011 et le chantier amorcé récemment, quelques rebondissements ont marqué la destinée du centre sportif et communautaire ainsi que celle du site à l’angle des rues du Pont et Fleurie :

  • Décembre 2013 — La possibilité d’installer le YMCA à l’emplacement du Centre récréatif Saint-Roch, déjà envisagée puis écartée, est de nouveau avancée, après que celui de la Centrale de police du parc Victoria (appelée à déménager) ait été considéré. Suivant des analyses, cette possiblité sera rejetée en raison de la contamination.
  • Octobre 2014 — L’hypothèse d’un aménagement du YMCA au site de l’ancien cinéma Charest est évoquée pour la première fois.
  • Décembre 2014 — Propriétaire du bâtiment de l’ancien cinéma Charest, l’Université du Québec, confirme la démolition prévue pour l’hiver, qui sera suivie d’un réaménagement sommaire du terrain avec du gazon.
  • Avril 2015 — La démolition est complétée après six semaines de travaux.
  • Juillet 2015 — L’artiste Phelipe Soldevila crée une murale adossée au stationnement Odéon, qui agrémentera temporairement l’aire gazonnée.
  • Juillet 2016 — Une annonce d’investissements dans des infrastructures récréatives par les paliers fédéral, provincial et municipal vise entre autres un centre sportif communautaire dans Saint-Roch, toutefois sans mention du YMCA.
  • Juin 2017 — Le projet de centre communautaire et sportif municipal au site de l’ancien cinéma Charest et sa gestion par le YMCA de Québec se confirment lors d’une conférence de presse de la Ville de Québec. La livraison est pressentie pour le printemps 2019.
  • Février 2018 — Le chantier débute pour le centre communautaire et sportif municipal de Saint-Roch.

Soulignons par ailleurs qu’une relocalisation de la Maison Lauberivière est envisagée pour 2020 face au futur centre communautaire et sportif.