Bulles et rumeur : quel sort pour La Champagnerie? | 28 juin 2018 | Article par Suzie Genest

Crédit photo: Suzie Genest

Bulles et rumeur : quel sort pour La Champagnerie?

Lancée par un tweet d’une artiste qui s’y produisait, réfutée par des personnes impliquées avec l’entreprise, une rumeur de fermeture de La Champagnerie de Québec circule depuis mercredi.

Alors que le tweet de Mademoiselle Fizz, la disparition précipitée de la page Facebook et du compte Instagram de la Champagnerie de Québec laissent croire à cette fermeture, l’établissement serait plutôt « en restructuration ». C’est ce qu’ont laissé entendre à Dominique Lelièvre du Journal de Québec une personne rencontrée sur place hier, avant notre passage, de même que le propriétaire de la Champagnerie de Montréal, Valentin van Beek.

Un bar à champagne, pas un restaurant

Au moment d’annoncer, en mars 2016, l’arrivée anticipée de l’établissement sur la rue Saint-Joseph, notre collaboratrice Karine Lesage avait recueilli les propos de M. van Beek, qui disait être tombé sous le charme de Québec. « M. van Beek me précise qu’il ne s’agira pas d’un restaurant, mais bien d’un bar à champagne offrant un menu cuisine qui variera constamment afin d’assurer la diversité », peut-on y lire.

Sur TripAdvisor, au cours des derniers mois, plusieurs ont déploré la lenteur et la qualité du service, certains ont exprimé une déception concernant les plats. Y aurait-il eu malentendu entre le concept et la clientèle ? Est-ce le motif de la restructuration évoquée ?

Des évaluations injustes et des conclusions hâtives partagées sur les réseaux sociaux peuvent certes nuire à une entreprise. Est-ce le sort qui guettait La Champagnerie de Québec ou y a-t-il eu présage virtuel d’une réalité à laquelle l’entreprise ne s’est pas encore résignée?

Pour le moment, on retrouve toujours sur le site web de La Champagnerie la trace de l’établissement ouvert en novembre 2016 au 802 rue Saint-Joseph Est.