Vivre <em>Ensemble</em> selon Wartin Pantois | 19 septembre 2017 | Article par Suzie Genest

Crédit photo: Wartin Pantois

Vivre Ensemble selon Wartin Pantois

Tôt ce mardi matin, une nouvelle intervention signée Wartin Pantois a surgi sur un mur du quartier Saint-Roch : celui du Centre multiethnique de Québec. Intitulée Ensemble, elle soulève un enjeu que le street artiste aborde pour la première fois : la diversité culturelle, le vivre ensemble.

Le collage, qu’on peut voir sur le mur de l’édifice du côté de la rue Lalemant, rassemble 17 personnages à l’échelle humaine en noir et blanc. Ce sont, explique l’artiste, des représentations de silhouettes de personnes québécoises issues de différentes origines. La murale est « une de mes plus grandes à ce jour », précise-t-il. Il ajoute qu’elle représente des personnes « écorchées par leur parcours, mais laissant entrevoir toute leur  richesse ».

De fait, Wartin Pantois a intégré à ses personnages la symbolique feuille d’or « pour en montrer la valeur », comme il l’avait fait notamment dans Sans-abri à place de l’Université-du-Québec et dans Horizons au sous-sol du Cercle. La feuille d’or est également présente dans Que tombent les masques, murale créée lors d’un séjour au Portugal en août. C’était peu avant son passage au festival d’art urbain IBug, en Allemagne, où son intervention s’est retrouvée à la une du journal de Chemnitz, la Freie Presse, comme rapporté dans Le Soleil par Baptiste Ricard-Châtelain.

Prise de conscience

Pour Ensemble, Pantois ne s’est pas exécuté seul au moment d’installer l’oeuvre : deux militantes l’ont épaulé pour la pose du collage au mur. En prévision de son intervention, il a contacté le Centre multiethnique de Québec, qui s’est montré favorable à l’initiative. Localisé dans le quartier Saint-Roch sur la rue Dorchester, cet organisme aide les nouveaux arrivants, immigrants ou réfugiés, à s’installer et à s’intégrer à leur nouveau milieu.

Rejointe par téléphone, la directrice du Centre multiethnique Dominique Lachance n’avait que des compliments pour l’oeuvre :

Je trouve ça superbe, génial, c’est très parlant. J’aurais aimé même qu’elle soit plus visible! Elle est sur le mur de côté… Ça dit ce que ça veut dire, et c’est beau et sobre. Je souhaite qu’elle dure! Tout le monde ici est enchanté du message qu’elle porte, dans le contexte actuel.

Si elle évoque ce « contexte actuel », madame Lachance dit n’avoir pas trop d’inquiétude pour les personnes immigrantes et leur avenir à Québec. « Elles ont leur place, et 90 % de la population ici, une majorité relativement silencieuse, y est favorable. C’est 10 %, peut-être même 2 %, qui le sont moins… » Les événements récents et les débats autour de l’immigration, de la tolérance, du racisme, alimentent cependant la réflexion du Centre :

 Ça nous fait prendre conscience qu’on a peut-être un rôle à jouer, une position publique à prendre pour faire contrepoids à la morosité. Et accueillir cette murale, Ensemble, c’est un exemple de façon de faire contrepoids.

Voir lalbum photo Ensemble sur la page Facebook de Wartin Pantois