Québec en toutes lettres : Écrire Québec jusque dans Saint-Roch | 21 octobre 2017 | Article par Monsaintroch

Vitrine Écrire Québec au Théâtre La Bordée dans le cadre de Québec en toutes lettres.

Crédit photo: Monsaintroch

Québec en toutes lettres : Écrire Québec jusque dans Saint-Roch

Pour une huitième année, le festival Québec en toutes lettres propose une variétés d’activités autour de la littérature d’ici et de ses auteurs, pour un public de tous âges, jusqu’au 29 octobre, dans plusieurs lieux. Il adopte en 2017 le thème « Écrire Québec ».

Des légendes amérindiennes à la vie de quartier

Pour sa fin de semaine d’ouverture, le samedi 21 et le dimanche 22 octobre, le festival anime des bibliothèques publiques, dont celle du quartier Saint-Roch, en ciblant les familles. La bibliothèque Gabrielle-Roy, après une rencontre avec l’auteure de la série Galette, un atelier-démonstration de Sylvain Rivard et des contes abénaquis aujourd’hui, tient demain dimanche à 14 h un ciné-famille. La programmation rassemble des courts métrages de l’Office national du film basés sur des légendes autochtones.

Les plus grands ne sont pas en reste. Ils ont ce mercredi 25 octobre un Rendez-vous de la BD à la salle Gérard-Martin pour découvrir les dessous du recueil collectif 1792, qui commémore la création du Parlement à Québec.

Ils peuvent aussi, jusqu’au 5 novembre, profiter de l’exposition Québec de l’image à l’écrit, qui met en vedette les récits de cinq auteurs de Québec et Wendake : Alain Beaulieu, Michel Pleau et Marie-Ève Sévigny, très présents dans le quartier Saint-Sauveur, ainsi que Jean Sioui et Erika Soucy. Les textes, inspirés de photos de Luc-Antoine Couturier, proposent des promenades urbaines imaginaires à Québec, évoquant la vie de quartier, l’héritage, l’architecture, l’horizon. L’historien Jean Provencher a collaboré à l’exposition.

Cette programmation de Québec en toutes lettres à la bibliothèque Gabrielle-Roy est gratuite.

#taville

Au coucher du soleil, la bibliothèque Gabrielle-Roy accueillera sur sa façade une projection de graffitis dans le cadre de Québec en toutes lettres. Plus d’une centaine d’élèves de secondaire 4, de l’école Samuel-De Champlain, ont participé à la création de ces graffitis, mariant poésie et arts visuels. Ils ont travaillé avec des artistes professionnels : Juliette Berton, Jean-François Bolduc, Isabelle Forest, Fanny Hénon-Lévy, Rosalie Gamache, François Lapierre, Félix Leblanc, Éric LeBlanc, Réjean Lemoine, Hélène Matte, Paryse Martin, Jean-Pierre Morin, Pishier.

La projection #taville (hashtag ta ville), projet du Bureau des affaires poétiques, sera visible ce mardi 24 octobre et jusqu’au samedi 29 octobre. Mardi, une brigade de slameurs en fera l’inauguration dès 17 h, à place Jacques-Cartier et aux environs. Prendront part à l’animation slam Léo Coupal, Thomas Langlois, Geneviève Lévesque, Pascal Pico Larouche, Véronica Rioux, Hélène Matte, André Marceau, Flavie Dufour et Dominique Sacy.

Dans la Vitrine Écrire Québec du Théâtre La Bordée, en face de la bibliothèque, les visiteurs peuvent jusqu’au 23 octobre inscrire, à l’aide du crayon à leur disposition, ce qu’évoque pour eux Québec. Des suggestions d’ouvrages en vitrine font écho à leurs mots.

Ailleurs dans la ville

D’autres bibliothèques participent au festival Québec en toutes lettres, propulsé par la Maison de la littérature. Celle-ci propose notamment le 26 octobre une nuit de la poésie précédée d’hommages à deux grands auteurs québécois : Jacques Poulin et Pierre Morency, aussi au coeur d’expositions sur place et au cimetière St-Matthews. La Maison de la littérature est également le point de départ de Et si, un parcours-spectacle en autobus offert les 28 et 29 octobre, sur réservation, au coût de 5 $.

Toute la programmation dans les différents lieux de la ville, de même que les informations pour réserver et se procurer des billets s’il y a lieu, sont accessibles sur le site de Québec en toutes lettres.