ProActive Santé à Saint-Roch devient la 3e super-clinique de Québec | 24 août 2017 | Article par Suzie Genest

De gauche à droite : Dr David Fecteau, pédiatre et directeur de la clinique ProActive La Cité-Limoilou; Gaétan Barrette, ministre de la Santé et des Services sociaux; Dre Renée Laberge, médecin de famille et responsable du GMF; Dr Philippe Girard, médecin de famille; Patrick Huot, député libéral.

ProActive Santé à Saint-Roch devient la 3e super-clinique de Québec

À compter du 5 septembre prochain, la clinique ProActive Santé La Cité-Limoilou, installée dans les Façades de la gare à Saint-Roch, accroîtra son offre de services, devenant la troisième super-clinique dans la région de la Capitale-Nationale.

Pour le ministre de la Santé et des Services sociaux Gaétan Barrette qui en a fait l’annonce en début d’après-midi sur place, c’est « une très belle journée pour la population de ce quartier et pour la population de la Capitale-Nationale ». « C’est une question d’abord et avant tout de proximité », a ajouté le ministre, citant les heures d’ouverture étendues et les services bonifiés. Le ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale François Blais s’est également réjoui de l’« excellente nouvelle pour les citoyens du centre-ville », que dessert la clinique au-delà de son quartier.

Le modèle des super-cliniques, ont rappelé les ministres, vise à améliorer et accélérer l’accès aux soins de première ligne, notamment pour les patients sans médecin de famille, pour ainsi contribuer à désengorger les urgences. Avec cette clinique ProActive Santé, la province de Québec compte désormais 17 super-cliniques. D’autres s’ajouteront, pour atteindre un nombre d’« au moins 34 », a indiqué le ministre Barrette.

« On ne pouvait pas ne pas être une super-clinique »

Pour la Dre Renée Laberge, médecin de famille et responsable de ce Groupe de médecine familiale (GMF) du réseau ProActive Santé, la clinique de Saint-Roch « ne pouvait pas ne pas être une super-clinique ». Citant le profil démographique du secteur, la Dre Laberge a également rappelé qu’il a été « historiquement et chroniquement défavorisé en matière de soins de santé ».

Un financement de 82 867 $ est accordé par la gouvernement du Québec à ProActive La Cité-Limoilou pour établir ses services de super-clinique. En recevant cette désignation, elle s’engage à offrir un minimum de 20 000 consultations par année à des patients qui ne sont pas déjà inscrits au GMF. Elle devra répondre également, dès le 5 septembre, aux autres exigences auxquelles sont soumises les super-cliniques en offrant les services suivants :

  • Heures d’ouverture étendues de 8 h à 20 h, 7 jours par semaine.
  • Inscription pour un rendez-vous le lendemain en téléphonant 3 h avant la fermeture les jours où l’horaire de consultation affiche complet.
  • Plages de consultation augmentées lors de périodes de pointe.
  • Accès facilité aux services de prélèvements, radiographie simple, échographie, et services spécialisés.
  • Dossier médical électronique.