Muchacha quitte Montcalm pour Saint-Roch

Muchacha_vetement
Les photos de cet article proviennent de Muchacha.

Natascia Carvajal, colombienne d’origine tombée en amour avec le Québec il y a près de 35 ans, déménagera d’ici février son atelier-boutique Muchacha dans Saint-Roch et y proposera des gammes de vêtements pour femme confectionnés à la main sur place.

Après des études en design de mode en 2003, Natascia s’est établie à Québec avec son conjoint. Ses expériences comme conseillère vestimentaire pour différentes boutiques et comme gérante pour Reitmans pendant près de 6 ans ont été sa meilleure école pour le marketing, la mise en marché, l’achat, le service à la clientèle et la gestion de personnel en vente au détail de vêtements.Passée près d’acquérir une boutique sur la rive sud, elle a fait volte-face. Mais celle qui avait accumulé au fil des ans un lot de machines à coudre industrielles, dont un moulin à fourrure, ne pouvait refouler longtemps son désir d’avoir sa propre boutique. Tout se traçait devant elle, et son mari, par son support et sa volonté de la voir vivre de son talent, allait jouer un rôle clé dans son parcours.

Encourager le désign québécois

Muchacha_robeLe 31 mai 2014, Natascia Carvajal a ouvert Muchacha sur René-Lévesque, dans un espace de plus de 1000 pieds carrés pour la boutique et 800 pieds carrés au sous-sol pour l’atelier. On y retrouvait des vêtements de créateurs québécois, et par moment elle créait quelques morceaux dont les clientes raffolaient.  L’arrivée d’un troisième enfant a ralenti un peu ses activités, mais rapidement bébé est venu travailler avec maman. Elle avoue toutefois que le local était très dispendieux, alors que l’économie connaissait des difficultés et que le  quartier Montcalm, très épicurien, accueillait une clientèle axée davantage sur les restaurants, l’art et les services que le prêt-à-porter.Natascia a donc décidé de dénicher un meilleur emplacement et de cesser d’acheter des vêtements pour plutôt démarrer sa propre ligne. Son conjoint qui l’avait questionnée : pourquoi ne pas faire une ligne exclusive pour la boutique ? Avec son jeune bébé, l’allaitement, la boutique, le temps manquait. Elle a donc sous-traité la confection et les patrons, réalisés en fonction des besoins précis de sa clientèle : manchures assez longues et hanches pensées pour les femmes de 55-60 ans portant du 12-14 ans. Une fois bébé à la garderie, Natascia s’est mise à modifier certains patrons et tissus. Elle a eu un succès instantané : dès qu’un morceau était placé en boutique, une cliente se le procurait. À la fin novembre 2016, l’audacieux défi prenant forme, un changement de quartier s’imposait.

Saint-Roch, un quartier qui gagne à être découvert

Après la visite de différents quartiers et locaux, Saint-Roch est sorti grand gagnant pour Natascia, qui connaissait très peu le quartier.

Plus je le visitais, plus il m’appelait. Saint-Joseph est rassembleur pour tout, un peu comme un centre d’achats, mais extérieur, qui suggère une diversité au niveau de l’offre, autant les commerces que les restaurants’. »

Une journée où elle aménageait ses locaux, elle a eu la surprise de voir entrer les propriétaires du Barbershop KRWN, pour lui offrir des lattés et proposer de lui référer leurs prochains clients qui auraient besoin de retouches à leurs vêtements.

Exclusivité abordable

Muchacha offre des vêtements abordables de qualité, en créant des collections qui répondent aux exigences de la clientèle-cible, avec des ajustements sur mesure au besoin. En proposant quatre lignes de vêtements (été, automne, hiver, printemps), Natascia épure son inventaire, offre plus de diversité et diminue ainsi les coûts de la confection sur mesure pour chaque cliente. Les prix oscillent entre 30$ et 110$ le morceau.Le style vestimentaire proposé s’éloigne du haut de gamme pour demeurer abordable, mais conserve son esthétisme. Les vêtements, décontractés, peuvent très bien faire partie de la tenue professionnelle selon les agencements et accessoires.

Parfois les vêtements sont compliqués, très élaborés et difficiles à agencer; je veux que mes vêtements demeurent simples, pratiques et confortables pour la clientèle, tout en restant tendance », précise Natascia.

Le profil de sa clientèle, qui dans le quartier Montcalm correspondait aux femmes de 55-60 ans, va se diversifier dans Saint-Roch. Même si plusieurs clientes la suivront en Basse-Ville, la propriétaire de Muchacha sait qu’elle devra demeurer à l’écoute et avoir une complémentarité dans ses lignes pour rejoindre à la clientèle plus jeune.

Muchacha atelier-boutique

Image muchacha boutiqueConvivial et épuré, le nouveau local de l’atelier-boutique laissera place aux poussettes pour circuler. Son aire d’attente meublée de divans, foyer, machine à café et revues offrira du confort aux conjoints, aux ami-e-s ou à la famille accompagnant ses clientes, pour qu’ils puissent aussi apprécier leur visite.On retrouvera l’atelier de confection avec les machines à coudre et la table de coupe à droite de la boutique, et à gauche, les vêtements, le foyer, les divans et caisses. D’ici deux semaines environ, Muchacha ouvrira ses portes officiellement sur Saint-Joseph en bas de l’Hôtel Pur. Entre-temps, on peut visiter sa page Facebook et sa toute nouvelle boutique en ligne : boutique-muchacha.com.

Muchacha468 rue Saint-Joseph Est

ouverture en février 2017de 10 h à 17 h du lundi au mercredide 10 h 21 h les jeudi-vendredide midi à 17 h le dimanche