Mail Centre-Ville : 10 ans déjà…

Rue Saint-Joseph Est
Rue Saint-Joseph Est, vue rapprochée vers l’ouest à partir de l’intersection de la rue Monseigneur-Gauvreau. 2 mai 2007.

En avril et mai 2007, le segment de la rue Saint-Joseph Est entre les rues Saint-Dominique et du Pont a pris des airs de zone sinistrée au coeur de l’inoubliable chantier de la dernière phase de la démolition du toit du mail.

Ci-contre, sur la photo comparative en date du 17 avril 2017, les commerces affichent fièrement leurs façades rénovées, à ciel ouvert.Rue Saint-Joseph EstRappelons que le démantèlement du toit du mail Saint-Roch – plus tard, le Mail Centre-Ville – s’est déroulé en deux phases. La première en 2000 visait la section comprise entre les rues du Pont et de la Couronne, sur une distance de 300 mètres.Un chapitre du site Saint-Roch, une histoire populaire est consacré au contexte qui avait mené en 1974 à la réalisation de « la plus longue rue couverte au monde », un investissement de 5 millions $ de la part des trois paliers de gouvernement. Après des débuts prometteurs, l’attrait du mail s’était mis rapidement à décliner. Comme l’a évoqué dans un billet publié en 2012 Virgile Lautier, « c’est pour améliorer son sort que l’on libérera 30 ans plus tard la rue Saint-Joseph de son mail ».La galerie de photos ci-bas montre la progression, du 16 mars au 2 mai 2007, des travaux amorcés du côté de la rue Saint-Dominique. À peine un an plus tard était entrepris tout près le tout aussi spectaculaire démantèlement des bretelles de l’autoroute Dufferin