L’Air du temps : les microbrasseries québécoises au bout des doigts | 7 juin 2017 | Article par Dominic Champagne

Crédit photo : Dominic Champagne

L’Air du temps : les microbrasseries québécoises au bout des doigts

Un nouveau pub québécois micro-brassicole, de 320 places en été, voit le jour dans les anciens locaux du Boudoir au 441 rue du Parvis : L’Air du temps.

Il faut dire que la demande est là! Les vendredis soirs sur Saint-Joseph, on doit parfois errer afin d’obtenir une place assise. L’Air du temps, avec ses 280 places et sa terrasse pouvant asseoir 40 autres personnes, remédiera à cette situation, en ajoutant un volume qui s’apparente à celle d’une brasserie Archibald.

Jean-François Gaudreault plonge tête première dans l’aventure avec cran, entouré d’une équipe solide composée de gens que je qualifierais de précurseurs et de pionniers à Québec. On y retrouve Bruno Blais, ancien brasseur de La Barberie et Julie Gagnon, ancienne collaboratrice à L’Inox et au Corsaire, qui se chargera du plancher.

Le chef Carl Lefebvre sera derrière les fourneaux, ou derrière le four à pizza napolitaine qui, par bonheur, n’est pas disparu. Quelle extase de replonger ses dents dans cette pizza croustillante qui goûte la boucane ! Nous aurons aussi droit à de la poutine et aux planches de dégustations de fromages, de charcuteries et de produits fins d’ici.

La bière avant tout

Ma mâchoire est tombée lorsque j’ai vu l’offre de bières au-dessus du bar. Elle laisse présager une alternance de fûts continuelle. Le propriétaire tentait toujours de trouver une manière d’ordonner les blanches, les IPA, les pales ales et les stouts afin qu’on s’y retrouve.

Seront invitées uniquement les brasseries qui ont leur siège social au Québec, donc pas de Sleeman ou de Labatt. Les huit fûts à l’avant du bar seront exclusivement réservés à une brasserie invitée. Les 42 autres proviendront des 106 microbrasseries du Québec. Seule une dizaine de microbrasseries de la province ne sont pas représentées. Cela donne l’heure juste, puisqu’il y en aurait 114 ou 115 répertoriées au Québec à date.

Des palettes de dégustation de bonnes bières québécoises

Pour son premier repêchage, Bruno Blais aime beaucoup la El Diablo de la Microbrasserie du Lièvre, ou la MacKroken du Bilboquet, et il risque de sortir plusieurs autres lapins de son chapeau. Le pub est énorme, spacieux. Jean-François Gaudreault souhaite animer toutes les plages horaires  : les midis, les 5 à 7, les 7 à 11 et les nuits seront meublés par des événements.

Maintenant, au cœur de Saint-Roch, en face du Noctem, vous trouverez un pub québécois pour déguster les bières du pays. Aucun établissement à Québec n’a une offre aussi diversifiée. On semble en discussion avec Vox Populi et Auval… Qui sait, dans cinq ans, peut-être L’Air du temps aura-il besoin d’une rallonge?

L’Air du temps semble ambitieux mais demeure un projet réalisable, puisque l’engouement pour la bière locale ne dérougit pas, en plus de créer de nombreux emplois.

Vive le Québec et vive sa bière!

L’Air du temps – Pub à bières
441, rue du Parvis
418 524-2777