Deux midis Québec Exquis ! dans Saint-Roch

Table2

Québec Exquis ! bat son plein à Québec depuis le 18 avril, jusqu’à la fin du mois. Saint-Roch est de la partie avec les restaurants Table et le Clocher Penché, qui, comme une vingtaine d’autres établissements dans la ville, ont élaboré pour l’occasion un menu spécial en collaboration avec un producteur local. Nous les avons visités sur l’heure du dîner.

Table

Table1Lors de notre visite, le restaurant Table dans l’Hôtel Pur, avec son décor résolument moderne, est fréquenté par plusieurs jeunes professionnels du quartier. Le chef Maxime de la Durantaye est jumelé à la ferme d’Achille, où les producteurs Samuel Saint-Germain et Carolyne Julien cultivent des baies d’argousier. Le menu est donc élaboré autour des fruits issus de l’argouseraie de Saint-Ubalde.L’entrée du midi est une salade légère sur laquelle est déposé un otoro de thon caramélisé au miso, que l’on nous présente comme de la « bedaine » de thon. Le tout s’accompagne d’échalotes frites et de purée de noix de cajou. On apprécie le côté caramélisé de l’otoro, qui vient équilibrer la pointe d’acidité du caviar d’argouse.Suit un plat principal de poitrine de canard poêlée à la gelée d’argouse, où la peau a été retirée puis transformée en lardons croustillants. Il est accompagné de pleurote érigée et de purée de céleri-rave. On note dans l’assiette la présence de salicorne, une belle découverte

Table2bis Table3

En dessert, la crème prise au fromage est agrémentée de nougatine et de tire-éponge maison, ce qui crée un mélange vraiment intéressant avec le sirop d’argouse qui les accompagne. C’est un coup de cœur ! Malgré les trois services, nous avons quitté le restaurant en restant légèrement sur notre faim.

Bistro le Clocher Penché

Du côté du Clocher Penché, que l’on a également visité sur l’heure du midi, le chef Mathieu Brisson a été invité à travailler avec le Fumoir St-Antoine, de Baie-St-Paul. Les producteurs Serge et Marc-André Garneau se spécialisent dans la truite et le saumon de l’Atlantique.Dès l’entrée, on peut sentir qu’il s’agit d’un « match » gagnant. La salade, préparée avec de la truite fumée à l’huile d’herbes, des œufs de truite, de la bonite et de la gelée de soja, est fraîche et délicate. La présence de légumes frais croquants assure un bel équilibre des textures.

Cloché penché3 Cloché penché2

On aime la présentation du plat principal. La brandade de morue est recouverte d’une rémoulade aux crevettes, de carottes cuites à point et d’un triangle de pâte feuilletée. Une touche de verdure rebelle couronne le tout et vient ajouter de la fraîcheur à l’ensemble.Cloché penché4Le repas se conclut avec une verrine où l’on rencontre yogourt fumé, quatre-quart à la vanille, compote de prunes et ganache au chocolat noir Cacao Barry Inaya, un autre partenaire de l’événement. Les avis sont cependant partagés sur le yogourt, qui avec son goût fumé assumé ne plaira peut-être pas à tous les palais. On sort toutefois du restaurant satisfait et bien repus.

Les vins du Languedoc à l’honneur

Cette année, c’est la région vinicole du Languedoc qui est mise à l’honneur pour Québec Exquis ! Les établissements visités proposent d’ailleurs des accords mets-vins qui permettent d’agrémenter le repas d’un vin du sud de la France. Dans Saint-Roch, Ateliers et Saveurs accueille également des dégustations de vin du Languedoc.Québec Exquis !Cloché penché se présente donc comme une occasion parfaite de découvrir – ou de re-découvrir – les restos du quartier à prix doux. Les menus de 3 services sont offerts à 20 $ le midi et à 40 $ le soir dans ces deux restaurants. À noter que le menu Québec Exquis ! n’est pas offert dans certains établissements la fin de semaine.