Un surplus de logements locatifs après celui des condos ?

L'ogements
Quartier Saint-Roch. 16 décembre 2015.
Source : Le Soleil, Gilbert Leduc, 11 janvier 2016 

(…) Compte tenu du fort volume de construction observée en 2015 dans la région de Québec dans ce segment de marché, particulièrement dans celui des logements locatifs traditionnels, il y a un risque de se retrouver dans une situation de construction excessive », prévient Élisabeth Koulouris, chef analyste à la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) pour la région de Québec.

Il y a « construction excessive » lorsque le taux d’inoccupation atteint 6 % dans un segment de marché.Entre 2014 et 2015, le taux d’inoccupation dans les logements locatifs dans la région de Québec est passé de 3,1 % à 4 %.« Avec toutes les mises en chantier qui ont été dénombrées dernièrement, clairement nous nous dirigeons vers un taux d’inoccupation plus élevé », commente Mme Koulouris au cours d’un entretien avec Le Soleil. (…)Tout l’article ]