PRIMEUR – Saint-Roch accueillera le premier bar à champagne à Québec

gauvreau-st-joseph

Monsaintroch a appris que l’immeuble situé au coin de la rue Monseigneur-Gauvreau et Saint-Joseph, abandonné plusieurs années et récemment entré en cure de rajeunissement, accueillera un tout premier concept de bar à champagne à Québec.

Il s’agit de la Champagnerie, concept déjà présent à Montréal et qui poursuit son expansion à Québec. Le propriétaire, M. Van Beek, avoue être tombé sous le charme de la ville et n’avoir pas hésité à transporter le concept dans le quartier. Selon lui, Saint-Roch est un quartier très inspirant, témoin d’un développement fulgurant depuis quelques années. L’immeuble patrimonial bâti en 1840 saura ravir les amoureux du champagne.

La mission de la Champagnerie est de démocratiser les bulles et le portrait encore trop vaniteux que l’on s’en fait. Elle veut notamment faire découvrir la grande variété des produits non issus d’une méthode champenoise mais dignes de découvertes, comme certains Cavas. M. Van Beek me précise qu’il ne s’agira pas d’un restaurant, mais bien d’un bar à champagne offrant un menu cuisine qui variera constamment afin d’assurer la diversité.

Des bulles pour tous les goûts, tous les budgets !

ChampagnerieLa Champagnerie offrira une carte de bulles et de champagnes provenant exclusivement d’importations privées. Ce lieu offrira plus de 15 variétés de bulles au verre à partir d’environ 9 $ le verre, et le champagne se détaillera environ 20 $ le verre. Il aura une ambiance très festive dans un décor rustique et moderne à la fois grâce aux pierres qui habillent les murs de ce vieil édifice. Des thématiques comme les mercredis Sabre avec les verres de bulles à moitié prix ou des dégustations plateaux sabrés en apéro en mode accords verres et bouchées seront offertes. De plus, chaque client qui achètera une bouteille de champagne aura droit à son cours 101 sur l’art de sabrer une bouteille de champagne.

L’ouverture est prévue pour la fin septembre 2016.

Métamorphose du quartier Saint-Roch?

Avec ses autres propriétés à vocation haut de gamme dont Benjo, Bloomi, Artemano, Saint-Henri micro-torréfacteur et Crudessence, le promoteur immobilier GM Développement tente-t-il de faire de Saint-Roch un quartier huppé ou simplement de varier l’offre ? Quoi qu’il en soit, je trouve ce concept complémentaire à des boutiques comme Swell & Ginger pour terminer un magasinage entre filles ou souligner une bonne nouvelle entre collègues puisque Saint-Roch regorge d’entrepreneurs et d’entreprises florissants.

Cette métamorphose a bénéficié d’une subvention de 180 000 $ octroyée à GM Développement en 2014 par la Ville de Québec pour la mise en œuvre de projets d’agrandissement, de transformation et de restauration de trois bâtiments dans le quartier. (Source)