Nouveau plan d’action pour l’accueil des personnes réfugiées

Centre multiethnique de Québec
Le Centre multiethnique de Québec et ses habitations. 11 novembre 2016.

La Ville de Québec s’est engagée à favoriser l’intégration et les premières démarches d’installation des nouvelles personnes réfugiées.

La Ville travaillera en concertation avec ses partenaires, principalement le Centre multiethnique de Québec et Habitations (CMQ), où elle a tenu un point de presse cet après-midi pour dévoiler son plan d’action.

Cela prend beaucoup de courage pour tout quitter et recommencer une nouvelle vie ailleurs, dans un continent, un pays et une ville complètement différents de ce qu’on a connu auparavant. C’est pourquoi il est important que la Ville et ses partenaires agissent en collaboration pour soutenir le  Centre multiethnique de Québec dans son mandat d’accueil », a dit le maire de Québec, Régis Labeaume, accompagné de la conseillère Chantal Gilbert, et de la ministre Kathleen Weil.

La Ville a élaboré un plan d’action après une vaste consultation menée auprès des organismes et des personnes immigrantes. Cette démarche est structurée par une entente avec le ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion (MIDI). L’objectif du plan d’action vise à répondre aux besoins concernant surtout la consolidation de la prise en charge à l’arrivée, les relations interculturelles et l’intégration socioprofessionnelle. Dans cette perspective, la Ville de Québec a mis en place un réseau de coordination des services formé de représentants des différents milieux responsables de l’accueil, de l’installation et de l’intégration des personnes immigrantes.

Bilan 2016 des personnes réfugiées parrainées

Selon les chiffres fournis par la Ville, 552 personnes réfugiées prises en charge par l’État ont été accueillies cette année à Québec, dont 403 d’origine syrienne.Le 11 novembre dernier, le MIDI avait annoncé l’arrivée potentielle de 185 personnes réfugiées de différentes origines d’ici la fin de l’année; une centaine d’entre elles sont déjà arrivées.À lire aussi : Le Centre multiethnique de Québec lance sa campagne de financement.