Klôdy Tremblay au Sherpa : Petite Fleur, grande musique

klodytremblay

Vendredi dernier, Klôdy Tremblay célébrait avec un public nombreux et conquis l’ouverture de son exposition Petite Fleur, qui enchante les murs de l’Espace Galerie du Sherpa telle la pièce de jazz éponyme aux oreilles mélomanes.

Bien connue et établie de longue date à Québec, Klôdy Tremblay, née au Saguenay, est une passionnée de musique qui gravite dans les cercles des Jay Sewall, Alain Boies, Michel Côté, entre autres. On a d’ailleurs pu entendre un quartet lors du vernissage, que l’artiste n’aurait pu imaginer sans la musique ayant accompagné la création même des oeuvres.

Ad lib

Klôdy Tremblay 15avr16oeuvrek-trÀ contempler les pièces de techniques mixtes qui composent Petite Fleur, on ne peut s’empêcher de penser aux jams et ad lib des instrumentistes qui inspirent Klôdy Tremblay. D’un mur à l’autre, les variations dans la matière, les formats et couleurs composent un enchaînement harmonieux marqué de moments d’intensité, de surprise.L’exposition, faite d’improvisations libres sur les airs des Miles Davis, Matt Brubeck, Sidney Bechet et consorts, s’inscrit dans la continuité de ses projets des dernières années, qui sont autant d’odes au jazz et au blues. Reprenant le titre d’une chanson de Sonny and Cher, The Beat Goes On au Fou-Bar en 2014 coïncidait avec la tenue du Festival de jazz. En 2013, ce même bar de la rue Saint-Jean présentait une précédente exposition intitulée …on the road blues.

Renaissance et célébration

1461885875_petite_fleurL’influence marquée de la musique, voire des musiques, s’observe depuis une bonne vingtaine d’années dans la démarche de Klôdy Tremblay. L’artiste expose en galerie depuis près de 30 ans. Difficile en la voyant de croire qu’elle a franchi le cap de la soixantaine ! Difficile, aussi, d’imaginer qu’il n’y a pas si longtemps, cette femme aussi incandescente que sa longue chevelure craignait de ne plus pouvoir créer, ou même continuer à vivre. Il y a environ un an, elle luttait contre la maladie, qui l’a clouée au lit pendant un temps. C’est ce qui lui fait dire spontanément de Petite Fleur :

C’est une renaissance ! […] Mais ce n’est pas qu’une renaissance, c’est une célébration de la vie. Et j’ai voulu inviter tout le monde… »

Une proposition parfaite pour le printemps comme pour Sherpa, un espace du quartier Saint-Roch où tant de gens retrouvent un second souffle et renouent avec la joie d’être vivant. On peut y célébrer la musique de la vie interprétée par Klôdy Tremblay jusqu’au 7 juin.

Espace Galerie Sherpa130, boul. Charest Est418 609-0773