Camions de cuisine de rue : la consultation démarre

cuisinerue_sourceville
Source : Cuisine de rue, Guide du participant – démarche consultative, Ville de Québec, p. 5, août 2016

Après l’annonce en juin la formation d’un groupe de travail sur les camions de cuisine de rue, la Ville de Québec lance la démarche de consultation qui présidera à la mise en place du projet-pilote prévu pour l’été 2017.

Vers une Vision de la cuisine de rue

La Ville de Québec souhaite sonder les citoyens autant que le milieu de la restauration, pour « bien informer la population sur le contexte de la restauration à Québec et sur les enjeux reliés à la cuisine de rue » et d’avoir « une vision d’ensemble avant de se faire sa propre idée », a déclaré le maire Régis Labeaume.

Le groupe de travail a déjà commencé à rencontrer des intervenants du milieu en groupe de discussion. Des rencontres avec des restaurateurs et des citoyens ont eu lieu, mais il est important pour nous d’obtenir également le point de vue du plus grand nombre sur la question. Notre objectif est de formuler des recommandations qui soient le plus près possible de ce que la population souhaite en ce qui a trait à la cuisine de rue. », a mentionné la vice-présidente du comité exécutif responsable de la culture, du patrimoine et de l’aménagement du territoire, Julie Lemieux, qui siège au groupe de travail.

L’équité fiscale et la réglementation, l’encadrement, la salubrité, la protection des artères commerciales, la sécurité et l’image sont les aspects sur lesquels se penche le groupe de travail en vue du projet pilote. Membre du groupe, le restaurateur et chef émérite Jean Soulard, anciennement du Château Frontenac, a ajouté : « Il est aussi permis d’être créatif et d’imaginer quelque chose qui n’existe pas ailleurs et qui nous distinguerait. »Le groupe de travail compte par ailleurs Chantal Gilbert, membre du comité exécutif responsable des Sociétés de développement commercial (SDC); Michel Bellavance, restaurateur chez Nourcy, comptoir et traiteur et propriétaire d’un camion de cuisine de rue; Louis Côté, directeur de cabinet de la mairie de Québec; Denis Castonguay, directeur par intérim de l’École hôtelière de la Capitale; Annick Deschênes, directrice de la SDC du Vieux-Québec; François Meunier, vice-président aux affaires publiques et gouvernementales de l’Association des restaurateurs du Québec (ARQ); Pierre Moreau, président-directeur général du Groupe Restos Plaisirs; Nathalie Roy, présidente de la SDC Montcalm et chocolatière chez Arnold Chocolats; Martin Vézina, conseiller en communication et affaires publiques de l’Association des restaurateurs du Québec (ARQ).

S’exprimer sur la cuisine de rue

Une section du site web de la Ville de Québec présente toutes les informations et la documentation en vue de la consultation. Un guide du participant a été élaboré pour s’y préparer. La participation peut prendre la forme d’un dépôt de mémoire écrit, qui peut aussi être présenté lors des audiences d’opinions fixées au 4 octobre. La Ville n’écarte pas la possibilité d’ajouter d’autres dates et heures au besoin. La date limite pour remplir le formulaire d’inscription en vue de dépôt d’un mémoire ou des audiences est le mardi 27 septembre, à 16 h. Il sera aussi possible d’exprimer son opinion sans déposer ni présenter de mémoire.

Consultation sur les Camions de cuisine de rue :

  • Mardi 27 septembre 16 h : date limite pour s’inscrire au dépôt de mémoire et aux audiences
  • Mardi 4 octobre, de 13 h 30 à 16 h 30 et de 19 h à 22 h : audiences au Centre récréatif Saint-Roch

Voir toutes les informations et la documentation sur la Cuisine de rue sur le site de la Ville de Québec