10 jours de fête pour les 10 ans de La Cuisine

10-ans

Pour souligner son 10e anniversaire le 11 octobre prochain, le bistrot La Cuisine a concocté une programmation de 10 jours d’événements, allant des soirées DJ aux retrouvailles de toutes sortes en passant par un marché aux puces vintage.

Les festivités refléteront ce qui fait vibrer La Cuisine depuis une décennie à travers une programmation variée. « On met le paquet ! », lance Ronan Bonnette, copropriétaire du bistrot-bar avec sa compagne Mireille Cyr. Dès le 7 octobre, un vent de nostalgie soufflera sur les bougies avec le retour de More aux tables tournantes pour la Cuisine électronique, la soirée Shake N’Bake le lendemain qui accueille Dj Ta Mèhre, le marché aux puces vintage le dimanche, le party des anciens employés le lundi 10 octobre et un 1475098407_cottonmatch retrouvailles de la ligue d’impro La Miche le dimanche 16. « La journée où on sera le plus émotif, c’est le 11 octobre, la date d’ouverture officielle », précise Ronan Bonnette, alors que se tiendra le 5 à 7 des amis avec musique, bouffe et boisson. Tous les événements sont gratuits et ouverts à tous.

10 ans, jour pour jour

C’est le 11 octobre 2006 qu’ouvrait La Cuisine sur la rue Saint-Vallier Est.  Les propriétaires avaient pressenti l’effervescence naissante du quartier :

Saint-Roch à cette époque-là, ce n’était encore qu’au début. Il y avait la Galerie Rouje, le Scanner, les Salons d’Edgar et c’était pas mal tout ce qu’il y avait dans le coin. Quand on a réalisé qu’il y avait de plus en plus de nos amis qui s’installaient en Basse-Ville, on s’est dit que le night life allait bien aussi s’y installer. Ça pouvait juste évoluer. », se souvient Ronan Bonnette, qui avait visé juste.

Tout comme pour l’incorporation de quelques plats sur le menu. « Même si à la base on souhaitait être un bar, on voulait faire de la bouffe, un peu comme dans un pub, sinon, les gens ne restent pas. » Les plats réconfortants proposés sur le menu sont devenus la marque de commerce de la Cuisine et lui a même valu de se retrouver dans les populaires guides du Routard et Lonely Planet ! Le copropriétaire explique :

La bouffe  maison, ça ne s’est pas fait tout de suite. On n’est pas chef ni un ni l’autre. On ne prétend pas faire des grands plats. Mireille avait déjà deux enfants à l’époque, alors elle faisait de la bouffe de maman, pour les lunchs et tout. Comme le pâté chinois. C’est devenu notre signature malgré nous et maintenant, il est toujours au menu ! »

Une fois étiquetée comme resto-bar servant de la cuisine familiale québécoise, la saveur locale devait rester tant dans les plats à l’ardoise que dans les boissons fraîches.

Une histoire de coeur

C’est d’un rêve commun de posséder leur propre bistrot qu’est née l’idée de La Cuisine. À la base, le couple souhaitait ouvrir un bar dans un appartement pour que les clients aient l’impression d’entrer chez quelqu’un et non dans un commerce. Après quelques complications de permis, le local du 205 Saint-Vallier Est s’est avéré un bon compromis !  Puisque la cuisine est souvent la pièce par défaut pour faire la fête au Québec, la décoration allait de soit : poêle et réfrigérateur visibles par tous et objets de tous les jours pour le service et l’ambiance. « C’est aussi parce qu’on n’était pas riche qu’on a tous des objets dépareillés ! », rigole Ronan. Au final, le concept a si bien fonctionné qu’une deuxième Cuisine a ouvert ses portes, sur la rue Myrand en janvier 2015. L’Autre Cuisine dessert aussi bien les gens de Sainte-Foy que la clientèle étudiante.Les festivités du 10e anniversaire de La Cuisine s’étalent du 7 au 16 octobre. Plus de détails à l’agenda Monsaintroch et sur la page Facebook La Cuisine.

La Cuisine205, rue Saint-Vallier Est418 523-3387