Saga des poubelles : Labeaume savait tout depuis janvier, accuse Jean Gagnon

4e Avenue, collecte, ordures
4e Avenue, du côté du Vieux-Limoilou, hier…
Source : Le Soleil, Valérie Gaudreau, 14 avril 2015 

Régis Labeaume est «culotté» de blâmer les fonctionnaires dans le cafouillage du nouveau règlement pour la collecte des ordures et du recyclage au centre-ville, dit le président du syndicat des cols blancs. Le maire et ses conseillers savaient tout depuis janvier et «ne peuvent plaider l’ignorance», affirme Jean Gagnon.

« Il n’y avait rien de nouveau. Il ne peut pas dire qu’il n’était pas au courant », a tranché le leader syndical en entrevue au Soleil dans ce nouvel épisode du véritable feuilleton sur la « saga des poubelles ».« Les élus ont été rencontrés dans ce dossier et aucun d’eux ne peut plaider l’ignorance », pouvait-on lire dans un communiqué du Syndicat des fonctionnaires municipaux de Québec (SFMQ) publié un peu plus tôt mardi.  (…)M. Gagnon demande à ce que M. Labeaume «cesse de s’en prendre aux fonctionnaires» puisqu’il a approuvé « tout le processus en pleine connaissance du dossier ». (…)Samedi, le maire Régis Labeaume a reconnu qu’il s’était montré enthousiaste au départ envers le nouveau règlement qui devait faire économiser la Ville. (…)Les citoyens des zones touchées – Saint-Roch, Saint-Jean-Baptiste, Vieux-Limoilou, Montcalm et Vieux-Québec – devaient en effet selon la politique placer leurs « vidanges » et leur recyclage au chemin entre 17h et 19h pour une collecte de soir entre 19h et minuit, tout dépendant des zones.Lundi, M. Labeaume a dit à la population d’ignorer ces heures. « Mettez vos ordures au chemin comme d’habitude et on va s’ajuster », a-t-il déclaré. Un contrat liant la Ville à l’entreprise Matrec pour 14 mois empêchera toutefois de changer les nouvelles heures de collecte, prévue le soir.Or, des citoyens ont paru confus devant ce double message, beaucoup de déchets s’étant retrouvés dans les rues de certains secteurs mardi. (…)

Craintes exprimées dès février

Des gens d’affaires ont fait part de leurs craintes et de leurs critiques sur le nouveau règlement dès le début février. Selon nos informations, des représentants de commerçants ont mis en garde la conseillère Chantal Gilbert et le chef de cabinet du maire, Louis Côté, lors d’une rencontre portant sur divers sujets. Ils ont notamment critiqué les heures de collecte en soirée, à leurs yeux difficilement conciliables avec des artères commerciales et touristiques. (…)

Les internautes veulent garder leurs bacs

Les centaines de citoyens qui ont répondu à l’invitation de Régis Labeaume en commentant sur sa page Facebook sont largement pour le maintien des bacs pour le recyclage et les ordures. (…)[ Tout l’article. En complément : Le psychodrame des ordures (François Bourque). À lire aussi : Des bacs plutôt que des sacs pour la collecte des ordures et des matières recyclables ?. ]