Un nouveau parc et son Roi du Fleuve


Imaginé il y a un peu plus de trois ans par un groupe de résidents et commerçants du quartier, le parc John-Munn vient d’être inauguré ce 21 juin, au carrefour des rues Prince-Édouard, Saint-Roch et Saint-Dominique, en même temps que l’œuvre d’art public qu’il accueille.

Publicité

L’aménagement de cet espace vert, on le doit beaucoup à José Doré, consultant en histoire et fréquent visiteur de Saint-Roch. Dans son discours, ce dernier a salué les membres du comité qui ont œuvré avec lui pour la mise en valeur du parc, et notamment Bruno Blais, ancien directeur général de La Barberie, qui lui avait commandé une recherche sur l’intrigant personnage de John Munn.

Ancien conseiller municipal, député de la Basse-Ville et juge de paix, ce propriétaire d’un important chantier naval était sorti de nos mémoires, comme le triangle de verdure où se trouvait sa plaque commémorative. Aujourd’hui, du mobilier urbain et une majestueuse sculpture de l’artiste Luce Pelletier, « Le Roi du Fleuve », rappellent la place qu’ils ont occupée dans le passé de notre quartier, tout en nous invitant à prendre place dans son présent.

Coordonnatrice de la Table de quartier L’EnGrEnAgE qui a tenu un Café urbain sur le futur parc en 2011, Anne-Marie Bonneville a souligné le caractère exemplaire du processus en amont de son aménagement. À différentes étapes, les citoyens ont pu s’y impliquer et ainsi s’approprier pleinement un espace public de leur quartier. Il suffisait de voir petits et grands jouer au ping-pong, à la pétanque, gratter leur guitare, se faire maquiller et manger du gâteau lors de l’inauguration pour constater cette appropriation.

Comme l’a mentionné la conseillère du district de Saint-Roch–Saint-Sauveur, Chantal Gilbert, durant son allocution « Le Roi du Fleuve », dans une des entrées de Saint-Roch, est la première œuvre d’art public concrétisée dans le cadre de la Vision du développement de l’art public de la Ville de Québec 2013-2020. Fière de cette première comme du nouveau parc, la conseillère s’est réjouie à la perspective d’inaugurer l’an prochain un autre espace vert : le parc Dorchester, sur la rue du même nom, à l’intersection de la Reine.
« Le Roi du Fleuve » de Luce Pelletier :

  • La silhouette féminine à la proue symbolise le Jeanie Johnston, navire construit par John Munn en 1847, qui ramena de Liverpool des immigrants irlandais en quête d'une nouvelle vie.
  • La queue de poisson fait référence aux eaux de la rivière Saint-Charles qui autrefois bordait le site actuel du parc.
  • Les six piliers rappellent les énormes poutres utilisées sur les chantiers navals pour maintenir les navires en place.