Prenez un livre, déposez un livre

Crédit : Marc Grignon

Ce printemps, de drôles de créatures aux couleurs vives ont poussé sur les escaliers Badelard et Lavigueur. Un escargot et un bateau aux entrailles pleines de livres, que laissent entrevoir des portes vitrées. Ces cabanes à bouquins sont des membres francophones du réseau  des Little Free Libraries.

C’est Verdir et Divertir, organisme dont je suis une des administratrices, qui en a eu l’idée. Nos cofondateurs, Frédéric Dutil et Anne Bureau, avaient découvert les Little Free Libraries durant leurs vacances en Oregon l’été dernier.Avec ses liens piétonniers privilégiés entre Saint-Roch et Saint-Jean-Baptiste, sa forte concentration de créateurs et de diffuseurs culturels, l’îlot des Tanneurs se présentait comme un hôte idéal pour ces mini-bibliothèques alimentées par la participation citoyenne.Le principe est simple : on peut y prendre ou y déposer des livres en tout temps, et il n’est pas obligatoire d’en déposer pour en prendre un.Initialement, nous avions pensé nous associer à Libérez les livres pour constituer le premier « fonds de lecture » de nos cabanes, mais les dons de nos membres ont suffi à les garnir une première fois.Nos cabanes à bouquins ont bénéficié du soutien financier du Conseil de quartier de Saint-Roch. Elles ont été installées, avec l’autorisation de la Ville de Québec, lors de notre corvée printanière le 24 mai. Déjà, elles ont été saluées par le Conseil supérieur de la langue française et par Bibliothèque de Québec sur les médias sociaux, ont attiré l’attention du Magazine Bazzart et de CHYZ, sans parler du clin d’œil de Matthieu Dugal sur FacebookLe Bateau dans l’escalier Badelard a été conçu par Simon Boudreault, alors que L’Escargot de l’escalier Lavigueur est signé Gigi Wenger. Tous deux ont été fabriqués et mis en place par Jean-François Duval,Au sein de Verdir et Divertir, Marc Duval a coordonné la production des cabanes, dans l’atelier situé sous l’Encadreure des artistesJulie Turgeon s’est chargée des démarches auprès du réseau des Little Free Libraries et Frédéric Dutil, du financement.Le roulement de livres est déjà bien amorcé et, d’après nos observations, l’inventaire de chaque cabane se renouvelle entièrement tous les deux ou trois jours. De la Bible aux livres jeunesse en passant par les traités politiques et philosophiques, on peut y trouver de tout… grâce à vous.

Crédit : Marc Grignon