Le Banc de neige : espace public dans une ville nordique

Rue Caron, quartier Saint-Roch
Collectif Le Banc. Photo : Jean-François Laroche.
Le Collectif Le Banc poursuit son exploration sur la transformation et l'appropriation de la ville réinvestit le site qu'il a occupé à l'été 2013 au coin des rues Caron et Saint-Joseph, dans le quartier Saint-Roch. Le projet propose une réflexion sur l'occupation de l'espace public dans la ville nordique, par l'aménagement d'une place temporaire avec des bancs publics « d'hiver » conçus par le collectif. La matérialité du banc exprime d'elle-même la nature éphémère de l'intervention : fait de bois et de neige, ce prototype de mobilier urbain pourra demeurer en place seulement dans un climat froid persistant.La notion de confort devient un enjeu crucial à explorer dans l'adaptation de la ville au climat hivernal. Un nombre grandissant de professionnels de l'aménagement et de citoyens intéressés par la qualité de leur milieu de vie revendiquent une ville « qui assume sa nordicité », une ville plus conviviale et animée qui résiste aux rigueurs de l'hiver québécois.Mais dans quelles conditions allons-nous réellement profiter de la ville comme nous le ferions en été ? La seule présence de mobilier urbain peut-elle suffire pour susciter une occupation spontanée de l'espace public par et pour les citoyens malgré les conditions climatiques de l’hiver, quelles que soient les qualités urbaines et architecturales du lieu ?