Labeaume souhaite l’abolition du CLD de Québec

Source : Le Soleil, Valérie Gaudreau, 3 novembre 2014

Régis Labeaume ne pleurera pas une seconde l’abolition éventuelle du Centre local de développement (CLD) de Québec. Au contraire, le maire de Québec dit souhaiter la disparition de cette instance «qui ne fonctionne pas», a-t-il tranché.«J’avais informé plusieurs ministres que le CLD à Québec, je n’en voulais plus», a déclaré M. Labeaume en point de presse avant la séance du conseil municipal de lundi soir.«Ça ne fonctionne pas, c’est beaucoup de monde, ça coûte énormément cher en administration avec 45 personnes. Pour les sommes qu’ils ont à gérer, ça n’a aucun bon sens», a-t-il dit de cette instance à la «bureaucratie lourde».(…)[Lire tout l’article]