La Korrigane fête ses quatre ans

L’été, on voudrait que les journées ne finissent jamais. On fait le plein de soleil. On flâne dehors jusqu’à tard. On prend d’assaut les terrasses. Sur Saint-Joseph, quand l’envie de houblon est trop forte, la Brasserie artisanale La Korrigane est toujours là pour servir une de ses goûteuses bières brassées sur place. Entourée de verdure, sa terrasse est plus qu’accueillante.Elle a fêté ses quatre ans le 17 juillet dernier, la brasserie du quartier! Quatre ans à offrir blondes, rousses, blanches, Pale ale et bien plus dans une ambiance décontractée.En plus de ses bières régulières en rotation selon les saisons, La Korrigane propose les produits de brasseries invitées. Cet été, c’est la Brasserie Générale de Charlesbourg qui remplit les fûts avec sa Trait-Carré (lager blonde) et sa Bock (lager rousse).Encore plus intéressant, la Korrigane participe à des projets collaboratifs uniques avec des microbrasseries de la province. Après l’élaboration d’une création à boire avec La Chouape de Saint-Félicien et la Microbrasserie des Beaux Prés, la brasserie de la rue Dorchester s’est alliée à La Barberie pour concevoir ce printemps La Démone de Saint-Roch, une bière belge forte houblonnée à froid.Pour Catherine Dionne Foster, propriétaire et brasseuse de la Korrigane, l’expérience est enrichissante.

Publicité

 On a une belle relation de collaboration plutôt que de compétition. On a la chance de pouvoir échanger des connaissances. Pendant l’élaboration de la Démone, la Barberie apportait surtout des connaissances en matière de procédés et la Korrigane, en matière d’ingrédients. »

Le résultat final a été à la hauteur des attentes. « La Démone a surpris par sa belle douceur malgré son fort pourcentage d’alcool. Elle était très équilibrée. C’est une bière douce et… dangereuse ! »Brasseuse depuis 2012, Catherine a beaucoup appris de son père qui brasse depuis plus de 25 ans.« C’est un métier qui s’apprend en côtoyant quelqu’un d’expérimenté, à la manière d’un maître et de son apprenti. Je consulte mon père tout le temps ! » Au quotidien, le travail de Catherine consiste en l’amélioration des recettes actuelles et en la conception de nouvelles recettes. Une nouvelle bière est créée chaque année.Peut-on s’attendre à d’autres projets collaboratifs dans le futur ? Catherine le souhaite !Pour être au courant de toutes les nouvelles, suivez la page Facebook de La Korrigane. En plus de proposer des bières à déguster, la brasserie artisanale accueille entre autres des soirées swing, des conférences, des matchs d’impro et des artistes qui exposent sur ses murs. Un lieu où bonne bière, art et culture cohabitent.