Déferlante enchanteresse de pianos publics

Source : Le Devoir (Le blogue urbain), Frédérique Doyon, 4 juin 2014 Les pianos publics gagnent des adeptes. La Ville de Québec ainsi qu’une dizaine d’arrondissements de Montréal se joignent désormais au Plateau-Mont-Royal pour enchanter le quotidien des passants en leur offrant en libre-service les instruments au coin d’une rue ou dans un parc. Musique, maestro citadin ! (...)La vague de pianos publics déferle jusque dans la capitale québécoise, qui compte deux sites. Le parvis de l’église Saint-Roch accueillait le sien la semaine dernière. La « placette » de Limoilou, aménagée en volant quelques places d’un stationnement pour les offrir aux piétons devient aussi le lieu de concerts spontanés tout l’été.Apparu à Londres en 2008, comme une installation artistique — intitulée Play Me, I’m Yours — de l’artiste Luke Jerram, le concept des pianos en libre-service s’est répandu à la vitesse du son à travers le monde. Plus de 1300 pianos joueront leur mélodie dans 46 villes. Des chiffres qui devront probablement être révisés avec tous les nouveaux venus québécois de cette année…Où trouver les pianos publics? Consulter tous les détails ici: http://bit.ly/1jQTiCS[ Tout l'article. À lire aussi : S’inspirer d’ailleurs : Munich et ses pianos publics. ]