Véritable ruée vers l'auto dans la région de Québec

Source : Le Soleil, Annie Morin, 14 avril 2013 Le nombre de véhicules de promenade en circulation sur les routes de la grande région de Québec a augmenté deux fois plus vite que la population entre les recensements de 2006 et de 2011. On compte désormais deux automobiles pour trois personnes en âge de conduire dans la capitale. (...)Étienne Grandmont, le directeur général d'Accès transport viables, organisme qui fait la promotion des transports collectifs et actifs, associe le tout à l'automobile à l'étalement urbain. Entre 1971 et 2006, pendant que la population croissait de 62 % dans les régions métropolitaines de recensement du Québec, les superficies urbanisées ont explosé de 261 %. Or, «plus on étale le territoire, plus on a besoin des autos. Et plus on a d'autos, plus on se sent justifié d'ouvrir le territoire», fait remarquer M. Grandmont.Dans la région de Québec même, les résidences se construisent de plus en plus loin alors que les pôles d'emploi (Sainte-Foy et colline parlementaire principalement) sont toujours les mêmes, poursuit-il. (...)M. Grandmont croit toutefois que bien peu de pas ont été faits dans cette direction. Depuis le dévoilement du plan, en 2011, «on a eu un timide vélo boulevard, une étude sur le tramway et beaucoup d'élargissements d'autoroutes», dit-il (...)[ Lire la suite. Aussi : RTC : un automobiliste “tanné d’payer”… . ]