Un concept de restauration inspiré des Rocheuses bientôt sur Saint-Joseph

De gauche à droite : Ezekiel Lebrun (Ifound), Guillaume Brochu (Ifound), Fred Côté (chef), Matt Deacon (chef exécutif) et Phil Sirois (chef). En avant : Dominic Boucher (Directeur des opérations)

Intriguée par les coups de marteau, j’ai rendu visite vendredi dernier aux propriétaires du nouveau restaurant Le Bureau de poste qui ouvrira ses portes sous peu coin Dorchester et Saint-Joseph dans le quartier Saint-Roch.

Accueillie par de charmants Québécois tatoués fraîchement arrivés de Vancouver, j’ai tout de suite été conquise par l’équipe, l’endroit et le concept. Oubliez le décor rustique et champêtre du Postino. L’endroit respire maintenant les grands espaces verts de Whistler soumis au charme de bad boys de bonne famille, avec murs tapissés de bois, poutres et murs de briques apparents et tables de DJ.

Près de 18 ans après leur départ de Québec, lors d’un passage dans la ville pour une analyse de marché, Dominic et ses partenaires ont vite compris que le quartier Saint-Roch était florissant et tout indiqué pour accueillir ce type de projet. Dès le premier coup d’œil, ils ont voulu redonner un deuxième souffle à cette bâtisse au cachet unique construite en 1902.

Tout à 4,95 $

Au restaurant Le Bureau de poste, le septième du groupe, on pourra se procurer l’ensemble des mets proposés pour seulement 4,95 $. OUI 4,95 $ ! Mais attention, on ne lésine pas sur la qualité des repas pour autant. Avec des chefs cuisiniers talentueux, la qualité du contenu des assiettes n’a aucun lien avec le prix, bien au contraire. Leur secret ? Avec sept établissements, le volume d’achat et de ventes leur permet de maintenir une carte à très bas prix. À Whistler, sur une possibilité de 260 places, près de 2000 repas sont servis par jour. Mais le succès de ce concept s’explique davantage par la façon dont il est né.

Skate, bouffe et rock n’ roll

Le concept est né de l’initiative d’un groupe d’amis passionnés par le skateboard et le snowboard et plusieurs aspects de ces disciplines ont été transposés dans leur modèle de gestion. Intuitivement, tout comme dans une compétition de skate, on cherche à répondre à un standard de qualité, se démarquer, rassembler et divertir. Mais surtout, défaire le mythe qu’une sortie au restaurant réussie n’est possible qu’en moyennant plus de 60 $ pour deux personnes.

L’équipe veut démocratiser la vision que nous avons de la restauration et rendre accessibles des mets de qualité maison. On y retrouvera une ambiance musicale de rock alternatif à la Pearl Jam, Iron Maiden, IAM, avec un DJ booth les jeudis, vendredis et samedis soir. L’endroit sera destiné aux professionnels du quartier de tout âge, mais aussi aux familles qui voudront profiter du juke-box ou aux amateurs de rock le soir.

Pour les bonnes fourchettes, sans être gloutons, le menu présente des entrées telles que la poutine au lardon à l’érable, le burger au bœuf d’Alberta, la salade repas quinoa, pomme et avocat, le sandwich de pulled pork sans compter les  menus spéciaux :

  • Les lundis Pierogi à 6,95 $ all you can eat
  • Les mardis Tacos 6,95 $ all you can eat
  • Les mercredis Ailes de poulet à 30 cents

Ouvert de 11 h à 3 h du matin, tous les jours de la semaine, cuisine comprise ! Le Bureau de poste ouvrira ses portes début août, restez à l’affût pour la date exacte, mais le lancement officiel se fera le 30 août et pour cause. Cela coïncidera avec le tournoi de golf de la compagnie Ifound où se trouveront certains des associés, la première de Déjà Vu (film sur le snowboard au Québec) tout près et SURTOUT la présence du groupe WE ARE WOLVES. Je serai assurément au rendez-vous!

Le Bureau de poste
296 rue Saint-Joseph Est