Pérégrinations en AutocART

Crédit photos : Manifestation internationale d’art de Québec
Repoussé d’une semaine à cause des fortes pluies, le lancement de la résidence estivale de l’AutocART des arts visuels sur le Parvis de l’église Saint-Roch s’est finalement déroulé dans la chaleur intense du jeudi 4 juillet.Derrière sa table de hors-d’œuvre et rafraîchissements, l’équipe de Manifestation internationale d’art de Québec (MIAQ), qui gère l’AutocART, accueillait initiés, curieux et passants. Tous pouvaient rencontrer l’artiste Marie-Claude Gendron, échanger avec elle et pénétrer dans l’univers des Pérégrinations aménagé dans le véhicule. Une citoyenne, touchée par les objets installés par l’artiste, a même eu le bonheur de s’en voir offrir un en souvenir.Durant juillet, l’AutocART s’arrêtera dans différents lieux publics des six arrondissements de la ville : centre commercial, terrain vacant, devanture d’usine… Chacun a été choisi parce qu’il représente un espace de rassemblement et de recueillement collectif. Le Parvis de l’église Saint-Roch constituait donc un point de départ tout indiqué!

Pendant les escales de trois jours, les citoyens des six arrondissements visités pourront faire connaissance avec Marie-Claude Gendron, découvrir son œuvre en cours et prendre part à des ateliers de fabrication d’objets. Les objets seront par la suite intégrés à des tableaux vivants, les Célébrations, mis en scène par l’artiste dans la trame du lieu.Démarré en mai 2009 par la Ville de Québec pour conduire l’art actuel vers les citoyens, l’AutocART des arts visuels effectue cette année son dernier trajet avant de rentrer pour de bon au terminus. MIAQ, pour sa part, poursuit sa route et ses activités, incluant sa célèbre Manif d’art, biennale dont 2014 marquera la 7e édition.[vimeo clip_id= »69588885″ width= »625″ height= » »]