Les nuances de l’itinérance – La Quête, mai 2013

Personne n’est à l’abri.« Les itinérants sont la raison d’être de La Quête », rappelle la coordonnatrice du journal de rue, Francine Chatigny, en introduction de ce numéro spécial :

Dans cette optique, il était impératif de contacter l’édition de mai à l’itinérance afin d’appuyer le Regroupement pour l’aide aux itinérants et itinérantes de Québec (RAIJQ) qui lancera ce mois-ci la première édition de la campagne de sensibilisation La semaine de l’itinérance : les nuances de la rue. »

Pour clore cette Semaine, je vous invite à venir encourager les dévoués camelots dans les quartiers centraux, dont Martine, toujours en poste à l’entrée sud de la Place Jacques-Cartier depuis que je l’ai connue en 2000 en assumant mon rôle de rédacteur de La Quête à l’Archipel d’entraide.[ En complément : La semaine de l’itinérance (entrevue à Première Heure). ]