Le droit au logement comme enjeu dans la campagne municipale

Quartier Saint-Roch
Quartier Saint-Roch, vue en direction N. 17 mai 2012.
Source : Le Journal de l’habitation, 20 septembre 2013 En ce début de campagne électorale municipale, le Bureau d’animation et information logement (BAIL) s’est lancé dans la mêlée en rendant publique une plate-forme de revendications des locataires visant à faire de Québec la ville du droit au logement.Selon l’organisme de défense des locataires, ces dernières années, les 115 500 ménages locataires de Québec n’ont pas été épargnés par les effets de la crise du logement et de l’embourgeoisement de certains quartiers populaires. La flambée des loyers a fait passer la location d’un logement de deux chambres à coucher de 518$ en 2000 à 741$ en 2012, une hausse de 43,1%. (…)Chaque année, des centaines de locataires contactent le BAIL à propos de problèmes liés à la qualité de leur logis. (…)Le BAIL déplore que plusieurs quartiers centraux sont touchés par un processus d’embourgeoisement. (…)Depuis avril 2010, l’organisme a recensé la transformation d’environ 500 logements locatifs en copropriété divise à Québec. (…)[ Lire la suite ]