L’ancienne maison Lépine-Cloutier change de vocation

Source : Le Devoir, Isabelle Porter, 22 février 2013 La vieille maison funéraire de Lépine-Cloutier, dans Saint-Roch, à Québec, a été vendue en décembre au groupe Athos. Y construira-t-on des condos, un hôtel ? Chose certaine, le nouveau propriétaire veut passer à autre chose.« On va changer la vocation. […] On est en train de regarder pour le redévelopper autrement », a déclaré l’ancien patron de Lépine-Cloutier à Québec, Yvan Rodrigue.Le 20 décembre, Urgel Bourgie et Lépine-Cloutier ont été rachetés par le groupe québécois Athos Services commémoratifs dans le cadre d’une transaction de plusieurs dizaines de millions de dollars. La vieille maison, qui était à vendre, va donc suivre.Située dans la rue Saint-Vallier Est, entre Méduse et l’îlot Fleurie, la bâtisse a été construite en 1821. C’est l’un des rares bâtiments de cette époque à avoir survécu aux incendies qui ont décimé le quartier durant le XIXe siècle. Toutefois, il n’est pas classé comme bien culturel et pourrait donc être détruit si son propriétaire le souhaitait.[ Lire la suite