Des citoyens se lancent au secours des pizzas Gemini

Source : Le Soleil, Samuel Auger, 18 février 2013 Inquiets de voir les pizzérias Gemini de Saint-Roch et de Limoilou disparaître pour de bon, des citoyens ont lancé une campagne spontanée de soutien au restaurateur et inaugureront une plate-forme de dons en ligne. Petite histoire de ce mélange inusité de pizza, de réseaux sociaux et de commerce électronique.Olivier Ouellet adore la pizza. Et ses clients raffolent de ses créations culinaires. À la tête de Pizzeria Gemini, il coordonne les deux établissements de Limoilou et Saint-Roch. Depuis quatre ans, la pâte lève bien. Les affaires roulent. Mais un jour, son assureur lui indique que la hotte de son commerce de la rue Saint-Joseph n’est pas conforme.Les coûts sont considérables. Au point où il doit fermer sa jeune succursale du centre-ville, en dépit de ventes satisfaisantes. «On avait plus de monde que ce que je croyais avoir dans le plan d’affaires, explique le propriétaire. La demande était là. Le midi, le soir. C’était incroyable. Et la hotte, ça nous a tombé dessus.»La perte de revenus dans Saint-Roch l’oblige à mettre la clé dans la porte de la pizzéria de Limoilou, même si la hotte là-bas était irréprochable.[…]Sauf que des gourmands s’ennuient de leurs pizzas. Et décident – sans consulter le restaurateur – de mettre la main à la pâte. Le jour de la Saint-Valentin, un comité composé d’Élise Rousseau, de Julie Tremblay-Potvin et de Mathieu Ouellet lance un groupe de soutien sur Facebook.Les trois comparses n’ont aucun intérêt dans la pizzéria, sinon celui de leur estomac. La page Facebook fait fureur. L’idée d’un soutien collectif prend naissance. «On s’est dit: mon dieu, ça n’a pas de bon sens que ça reste comme ça. Lui, il pensait à vendre. Il ne voyait pas d’autre solution», raconte Élise Rousseau.Un sondage est lancé. Qui serait prêt à donner 50 $ au restaurateur en échange de deux pizzas advenant une réouverture? En quelques heures, 300 citoyens de Québec lèvent leur main virtuelle.[ Lire la suite ]  [ La page Facebook de soutien ]