Des bornes ZAP liées aux caméras de circulation de la ville

Source : Le Soleil, Marie-Pier Duplessis, 30  août 2013 Dans l'espoir de réduire la fracture numérique dans les secteurs les plus défavorisés et excentrés de la capitale, le réseau ZAP Québec teste actuellement une nouvelle technologie grâce aux caméras de circulation postées à différentes artères achalandées du centre-ville. (...)Le principe est simple, explique Dave G. Pelletier, directeur général de ZAP Québec. Au lieu de demander aux institutions et aux commerces de partager leur connexion Internet avec ZAP pour en faire profiter la population, le réseau se branche à même la fibre optique alimentant les caméras de gestion de circulation de la ville. (...)Si la technologie tient le coup dans des coins plus touristiques et plus achalandés comme le Marché du Vieux-Port, l'Espace 400e et la fontaine de Tourny, l'organisation pourra alors envisager d'étendre son réseau à des secteurs où les besoins sont plus criants. Pour le moment, la place de Paris, le bas de la côte de la Montagne et le coin du boulevard Charest et de la rue de la Couronne sont les autres endroits ciblés par le projet-pilote. (...)ZAP Québec compte actuellement quelque 500 points d'accès au réseau sans fil gratuit, pour la plupart situés dans l'arrondissement de La Cité-Limoilou, hormis les établissements municipaux, tels que les bibliothèques, les arénas et les centres communautaires.Dave Pelletier était l'un des 12 exposants participant à la toute première présentation du Pique-nique numérique à la place de l’Université-du-Québec, dans Saint-Roch. (...)[ Lire la suite ]