Conseil à suivre

 Un vent de fraîcheur indépendant des températures hivernales a soufflé sur les rencontres mensuelles du Conseil de quartier de Saint-Roch en janvier 2013. Afin d’y accroître la participation de la population, ses membres ont mis en place un plan d’action pour les rendre plus attirantes et interactives.Café et biscuits accueillent les participants dans la salle Amyot de l’édifice La Fabrique (295, boul. Charest Est) où se réunit désormais le Conseil. Le déroulement des séances a été revisité, quelques-unes se tiendront même extra-muros, dans des lieux du quartier à l’ordre du jour. Le Conseil compte aussi publier des billets sur ses activités.Comme l’ont expliqué la présidente Amélie Boisvert et la trésorière Marilyn Dufour à la séance du 31 janvier, le Conseil souhaite raviver l’intérêt pour la politique locale. Il espère voir les résidents, entreprises et organismes du quartier investir davantage l’espace de participation citoyenne qu’offrent ses rencontres.Un conseil de quartier est « un organisme consultatif constitué de citoyens susceptible d’engendrer une plus grande participation de la population à la vie municipale » (Ministère des Affaires municipales, des Régions et de l’Organisation du territoire). Il formule des recommandations sur différents enjeux, ainsi que pour l’attribution d’une enveloppe réservée par l’Arrondissement à des initiatives structurantes et mobilisatrices. Le taux de participation, forcément, influe sur la perception et l’impact de ses actions consultatives comme de ses recommandations.Il n’est pas rare, lors des consultations publiques, de constater une part de scepticisme, voire de cynisme quant au déroulement ou à l’issue du processus. Les membres du Conseil de quartier Saint-Roch ont observé ce phénomène préoccupant. Il y aurait beaucoup à dire sur ses tenants et ses aboutissants… Reste que les absents auront toujours tort.Le site de la Ville de Québec rassemble le calendrier, les ordres du jour, procès-verbaux, rapports et mémoires du Conseil de quartier de Saint-Roch ainsi que toutes les informations le concernant. Le Conseil possède par ailleurs une page Facebook.