Bientôt une table de concertation… et un second PPU

 Le Programme particulier d’urbanisme (PPU) pour l’entrée de ville a fait couler beaucoup d’encre réelle et virtuelle dans la seconde moitié de 2012, mais le dossier n’est pas clos. Lors de la dernière rencontre du Conseil de quartier de Saint-Roch, le jeudi 20 décembre, la conseillère municipale Chantal Gilbert avait deux nouvelles pour l’assemblée : un report d’un mois pour l’adoption du PPU et la création d’une table de concertation dotée d’un budget de 250 000 $.S’inspirant de celle mise en place le printemps dernier pour le Vieux-Québec, cette table se penchera sur des enjeux qui, sans être inclus au PPU, doivent être pris en compte dans le développement urbanistique du quartier. Mobilité et verdissement figurent parmi ces enjeux. Ainsi, le budget de 250 000 $ pourrait être attribué à des initiatives qui viseraient, entre autres, l’aménagement de petits espaces verts.La composition et le fonctionnement de la table de concertation ne sont pas encore établis. Des discussions se poursuivent d’ici la fin janvier entre la conseillère municipale et le Conseil de quartier, qui souhaite notamment participer à la nomination des intervenants.Madame Gilbert s’est dite impressionnée par la qualité de plusieurs recommandations et idées présentées lors de la consultation publique du 27 novembre et dans les mémoires déposés. Les interventions ont été entendues et devraient alimenter la démarche du second PPU prévu pour Saint-Roch. La décision d’adopter deux PPU dont un premier plus rapidement s’explique, selon la conseillère, par l’urgence d’amorcer les travaux sur les artères principales du quartier, au site de l’écoquartier de la Pointe-aux-Lièvres et à la bibliothèque Gabrielle-Roy.Rappelons, pour ceux qui l’ignoreraient, que les citoyens peuvent assister aux rencontres de leur Conseil de quartier, dont la date, le lieu et l’ordre du jour sont annoncés sur le site de la Ville. Des périodes sont prévues durant ces rencontres pour entendre leurs questions et préoccupations.