De l’aide pour reconnaître les compétences des immigrants

Source : Le Soleil, Yves Therrien, 20 septembre 2013 (…) Le projet pilote d’abord lancé dans la région de Montréal par le Fonds communautaire d’emprunt ACEM bénéficie d’un fonds de capitalisation de 1,5 million $ de la part du gouvernement fédéral et d’un partenariat avec Desjardins pour accorder des prêts de microcrédit pour des montants de 500 $ à 10 000 $ d’une durée de quatre ans avec un taux d’intérêt de 4 %. (…)Pour établir le plan d’action, le Fonds d’emprunts a signé, en conférence de presse jeudi, des ententes avec deux organismes oeuvrant auprès des immigrants, le SOITT(Service d’orientation et d’intégration des immigrants au travail de Québec) et le Centre R.I.R.E 2000 (Rattrapage académique, Intégration socioprofessionnelle, Rapprochement interculturel et Éveil aux technologies de l’informatique). (…)[ Lire la suite ]

Publicité