William J. Walter : Hotdog de luxe

Source : Voir Québec, Julie Bouchard, 5 juillet 2012 Le roi de la saucisse au Québec, c’est William J. Walter. Ayant déjà une trentaine de succursales un peu partout dans la province, le voilà qui s’amène enfin chez nous. Décidément, le secteur de l’alimentation se taille une place de choix rue Saint-Joseph, à l’ouest de Dorchester. Une boucherie, une poissonnerie, une coopérative de producteurs: ne manquait plus qu’une saucisserie dans le quartier. « On ne voulait pas s’installer à tout prix dans Saint-Roch, explique Luc Goudreault, copropriétaire de la nouvelle franchise. Mais en se baladant, on est tombés sur un local à louer; il était libre, et annoncé nulle part… C’était exactement ce qu’on voulait et le prix nous convenait. » Laurie Boisvert, collaboratrice au Voir, conjointe de Luc et partenaire dans le projet depuis le début, ne cache pas son enthousiasme: « Quand même, on était vraiment contents de s’installer dans Saint-Roch. C’est notre quartier. On y vit, on en aime l’effervescence, on est toujours ici! » William J. Walter Québec, c’est trois amis, trois personnalités qui fusionnent leurs qualités, leurs forces. À Luc Goudreault s’ajoutent Philippe Dionne et Guillaume Le Prince-Thuotte, les deux autres proprios. C’est d’ailleurs de ce dernier qu’a jailli l’idée d’ouvrir une franchise à Québec. « Guillaume souffre de la maladie coeliaque, et les saucisses WJW sont les seules que son organisme tolère, note Luc. Il nous a invités Laurie et moi chez sa copine à Montréal pour qu’on y goûte. On a acheté 35 sortes de saucisses! Ça a été un coup de coeur. Je suis allé sur leur site Web et j’ai vu l’onglet « Devenir franchisé ». On s’est dit qu’il fallait qu’il y ait ça à Québec. »Outre la soixantaine de variétés de saucisses (canard et herbes de Provence, pommes-bacon, chorizo, merguez, William suisse…), on peut se procurer sur place de la choucroute maison, différentes sortes de moutardes, de Tabasco et de sauces piquantes, des confits, des condiments et des huiles d’olive, dont L’écolo, une huile extra-vierge offerte au relais de remplissage. Des sandwichs (hotdogs) sont également faits sur place, à manger au comptoir ou à emporter.Lire la suite ]